Archives pour la catégorie Les vampires de Manhattan

Les vampires de Manhattan # 5 : Le secret de l’Ange, de Melissa De La Cruz

le secret de l'ange melissa de la cruz

Theodora et Jack ont fui en Italie où ils peuvent enfin vivre leur amour librement. Mais Theodora doit aussi y poursuivre la mission initiée par Lawrence Van Alen, son grand-père : trouver la Porte de la Promesse avant Lucifer et découvrir le secret de l’ange déchu…Pendant ce temps, à New York, la belle Mimi Force a été élue Régente à la tête du Conclave. Elle est confrontée à un choix déchirant : traquer Jack qui l’a rejetée pour Theodora, ou tenter de sauver des Enfers Kingsley Martin, le Sang-d’Argent qu’elle aime en secret. Qui des deux éternelles rivales accomplira sa mission sans perdre l’amour de sa vie ?

 

Cette fois-ci, on suit parallèlement Théodora et Jack d’un côté, et Mimi Force devenue Régente du Conclave de l’autre. Bien évidemment, on continue avec les plongées dans le passé qui donnent des indices sur l’intrigue des Vampires de Manhattan… Mais ne comptez pas avoir toutes les réponses avec ce volet de la série. Non, Le secret de l’Ange est un roman intermédiaire, qui permet de relancer l’énigme des sang-d’argent et de leur maître l’Etoile du Matin, soit Lucifer en personne.

 

Il est plaisant de retrouver Théo et Jack consolidant leur amour, leur couple, la solidité de celui-ci, et de voir qu’ils font des choix d’adultes. Tout comme il est intéressant de suivre Mimi dans ses nouvelles fonctions, ses nouvelles attitudes, son nouveau comportement. Tout comme le jeune couple, Mimi mûrit, change, évolue… et on a quelques petites surprises sympathiques, grâce à Oliver !

 

Alors, certains vont trouver cet opus moins passionnant que le dernier, mais ils auront bien tort, car s’il nous paraît obscur -voire superflu et surtout pénible- que l’intrigue avance à pas comptés, ce n’est qu’une illusion… Vers la fin de ce livre, les événements divers s’éclaircissent d’un jour nouveau, et donnent de précieux indices sur le monde des Sang-Bleu, et de la quête des Portes entamée par Théo et Jack.

 

Bref : un volet intermédiaire, mais pas négligeable pour autant !

 

Le petit plus : Argh ! Melissa De La Cruz sait ménager son suspens en nous offrant encore un cliffhanger qui fait piaffer le lecteur…

 

challenge fangs addict

 

 

 

 

 

Les Vampires de Manhattan # 4 : Le Baiser du Vampire, de Melissa De La Cruz

le baiser du vampire melissa de la cruz

Loin de Jack, traquée par les sang-d’argent, Theodora se réfugie dans un hôtel particulier à Paris. Dans la capitale la plus fashion du monde vit la seule vampire qui puisse l’aider : la très puissante Isabelle d’Orléans. Theodora se rend au bal des mille et une nuits dans l’espoir de la rencontrer. Mais le vertige s’empare d’elle, son coeur s’emballe : Jack est là, devant elle, plus attirant que jamais. Que fait-il à Paris ? Est-il venu l’aider ou la perdre une fois encore ? 

 

Depuis le volet précédent, Les Sang d’Argent, cette série résonne moins  chick-lit et je préfère ! Abandonnés les froufrous ! Place à l’action, à l’aventure qui ne supportent pas les talons aiguilles et les robes vaporeuses à longue traîne !

 

 

Avec Le Baiser du Vampire, Melissa De La Cruz va encore plus dans ses révélations sur l’univers qu’elle a imaginé, et par là-même dans son intrigue, qui devient plus complexe, plus accrocheuse encore. On passe de chapitre en chapitre de Théo à Bliss puis à Mimi et ainsi de suite. En suivant chacune des trois jeunes filles, les pistes s’éclairent, d’autres questions nous viennent  à l’esprit et le puzzle est bientôt reconstitué.

 

 

On n’a pas le temps de reprendre beaucoup son souffle avec ce quatrième opus des Vampires de Manhattan : les rebondissements s’enchaînent et l’action est souvent au rendez-vous. Les personnages ont mûri, un an s’est écoulé et les événements de Rio ont marqué de leur sceau les jeunes héros qui basculent de l’adolescence à l’âge adulte. Les caractères s’affirment, ainsi Mimi Force, insupportable peste depuis le premier volume, se révèle être beaucoup plus qu’une pimbêche fashionista new-yorkaise.

 

 

Pour autant, la romance n’est pas oubliée, et l’auteur nous a réservés quelques surprises de son cru. Sang-Bleu et Sang d’Argent s’affrontent dans une guerre sourde et rageuse, où les souvenirs des cycles précédents affluent. Ainsi Bliss prendra la mesure de qui elle est, ce qu’elle ne comprenait pas depuis le début de sa transformation -pas plus que je ne comprenais l’intérêt d’un tel personnage dès le démarrage de la série.

 

 

Bref : un opus déterminant pour la suite, riche et plus adulte.

 

 

Le petit plus : la suite bien sûr !

 

the van alen legacy melissa de la cruz

challenge fangs addict

 

 

 

 

 

Les Vampires de Manhattan # 3 : Les Sang-d’Argent, de Melissa De La Cruz

les sang d'argent melissa de la cruz

  A Manhattan ou à Rio, en Balenciaga ou en Prada. Theodora Van Alen défile maintenant pour les couturiers les plus hype et fréquente en secret Jack Force. Hélas, la suspicion enfle dans le petit monde des vampires. Qui sait réellement d’où vient la jeune fille ? Tous les regards se tournent vers elle, et pas seulement ceux des photographes. Lorsque les sang-bleu sont invités à un dîner de gala au Brésil, Theodora croit échapper aux rumeurs. Mais quelqu’un l’attend à Rio et le danger est plus grand qu’une chute en Stiletto.

 

C’est le roman des révélations, où les ennemis dévoilent leur visage, où les amants secrets finissent par ne plus l’être… Espoirs, déceptions, batailles, larmes, joies, dangers… Les différentes transcriptions de rapports, les articles de journaux, les lettres, tout prend un sens pour le lecteur, comme pour certains acteurs de ce troisième volet   aux Vampires de Manhattan.

 

 

Tendresse, violence, générosité, égoïsme… Les Sang d’Argent, c’est aussi le volume des antagonismes, sans manichéisme toutefois. De la nuance, des couleurs certes, mais une ambiance tout de même plus sombre que dans les précédents opus.

 

 

Toutefois, rien n’est résolu, et le dénouement n’en est pas vraiment un, donnant ainsi rendez-vous pour la suite…

 

 

Bref : un opus palpitant, plus mûr aussi, où l’on passe moins de temps sous les fanfreluches, comme dans les deux précédents de la série.

 

 

Le petit plus : Ah, cliffhanger, quand tu nous tiens !

 

revelation melissa de la cruz

 

challenge fangs addict

 

 

 

 

Les Vampires de Manhattan # 2 : Les Sang-Bleu, de Melissa De La Cruz

les sang-bleu melissa de la cruz

A Venise comme à New York, la fête bat son plein. Sublime et glaciale, la rivale de Theodora Van Alen, Mimi Force, prépare le grand événement chez les vampires: le bal des Quatre-Cents. Robes haute couture, hype attitude, baisers vénéneux dans les palaces, tout serait parfait si derrière les masques les vrais dangers ne guettaient pas Theodora et ses amis… Des vampires sexy en Coco Chanel illuminent Manhattan.

 

 

On retrouve les différents personnages des Vampires de Manhattan, occupés par diverses « missions ». Tandis que Théodora recherche son grand-père à Venise et que Mimi se prépare pour le Bal des 400, Bliss est plongée dans d’affreux cauchemars. On reprend donc l’histoire là où elle s’est arrêtée au volume précédent.

 

 

 

Entre ambiance de fête, glamour et fashion, les pouvoirs vampiriques de Théo la sang-mêlée grandissent et se révèlent. Les relations des Sang-Bleu entre eux nous sont dévoilées plus profondément et les Sang d’Argent nous apparaissent plus clairement, éclaircissant ainsi les quelques zones d’ombres qui demeuraient en refermant le premier opus.

 

 

 

Romance, intrigues, coups bas, sorts noirs, tels sont les ingrédients de cet opus bit-lit à la sauce volontairement très chick-lit. Oui, car ici, les filles sont très préoccupées par leur apparence, jouent aux mannequins sur leur temps de loisirs et font les délices de la presse people. Une fois cet aspect de la série digéré, voire apprécié par certains lecteurs, on en aimera certainement les autres épices, Les Sang-Bleu étant un volet sympathique des Vampires de Manhattan.

 

 

 

Bref : un deuxième volume qui réserve sa part de surprises, et se laisse lire en bon divertissement.

 

 

 

Le petit plus : une fin ouverte sur la suite, Les Sang d’Argent, avec un lot de promesses alléchantes !

 

 

masquerade melissa de la cruz

challenge fangs addict

 

 

 

 

 

Les vampires de Manhattan # 1, de Melissa de la Cruz

les vampires de manhattan melissa de la cruz

Il n’y a pas plus glamour que Mimi et son frère Jack au lycée ultra chic Duchesne, à New York. Snobs et branchés, ils forment avec leurs amis un club très sélect. Theodora, qui est plus vintage que Prado, n’est pourtant pas insensible au charme du très sexy Jack. Pourquoi un garçon si populaire s’intéresse-t-il soudain à elle ? Quel rapport avec Aggie, une élève retrouvée morte, vidée de son sang ? Theodora est déterminée à le découvrir quand apparaît sur sa peau un entrelacs de veines bleutées qui lui glace le sang. Elle non plus n’est pas une fille tout à fait comme les autres…

 

C’est une surprise très agréable que ce premier opus des Vampires de Manhattan car, au vu de la 4ème de couv’, je redoutais un peu le côté fashion et donc chick-lit de la chose. Ouf ! ce n’est pas le cas, contrairement à People or not people de Lauren Weisberger que j’avais peu goûté, et c’est traité de manière différente de La mode est au rouge sang de Valerie Stivers. Donc, de côté-là, pas de redite et pas de nausée…

 

Les Vampires de Manhattan, c’est avant tout une revisite du monde vampirique, de sa mythologie et de son foklore, vraiment réussie. Melissa de la Cruz leur crée une Histoire passionnante, des rites particuliers, tout en les ancrant dans la religion, assez légèrement pour ceux qui trouvent ça trop pregnant dans L’Heure de l’Ange ou L’Epreuve de l’Ange d’Anne Rice, mais suffisamment pour contenter ceux qui aiment.

 

Les personnages sont fascinants, plein de mystères, avec des caractères forts et marquants ; il est assez facile de s’attacher à eux, surtout aux plus sympathiques d’entre eux ! Le personnage de Theodora est une belle idée -même si a priori elle n’est pas toute neuve, avec ce qu’on sait du mythe on peut s’attendre à des inattendus- et elle est plutôt bien entourée.

 

L’intrigue fonctionne bien, on se laisse facilement prendre au jeu et on tourne les pages allègrement, histoire de connaître le fin mot du roman qui, bien sûr, se termine sur un cliffhanger insoutenable !

 

A souligner également, pour une fois, le style : je l’ai trouvé bon dans l’ensemble, fluide, agréable, sans être bêtifiant, quelque chose d’assez rare dans la bit-lit pour le signaler ! D’ailleurs, côté bit-lit, c’est assez vite dit, car c’est plus que léger léger, pour l’instant tout du moins… fantasy urbaine ? à suivre pour voir l’évolution des personnages et de leurs interactions et donc peut-être la classification !

 

Bref : un premier volet bien charpenté qui donne envie de se plonger très vite dans Les Sang-Bleu, le deuxième épisode de cette prometteuse saga.

 

 Le petit plus : c’était une LC sur Livraddict,vous pouvez retrouver y retrouver le récapitulatif des billets des autres participants.

 

blue bloods melissa de la cruz

 

challenge fangs addict

 

 

 



Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres