Archives pour la catégorie Fantasy


12345

L’Assassin Royal, tome 2 : L’Assassin du Roi, de Robin Hobb

l'assassin du roi

Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui comme son père et tous les nobles du royaume porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s’appelle t’il Vérité et leur demi-frère, né d’un second lit, Royal.

 

Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu’avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s’assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l’Assassin royal. Au service de son roi il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison…

 

Que dire sinon que j’ai tant aimé… voir grandir FitzChevalerie, suivre ses aventures, ses désillusions, découvrir avec lui les Six-Duchés, ses pièges, ses beautés sauvages aussi, partager avec lui et Vérité ainsi que les habitants des Côtes de Cerf leur désespoir face aux Pirates Rouges… Je me suis mise à détester Royal, à chercher à démêler les fils de l’intrigue, me posant les mêmes questions qu’Umbre et les autres…

 

Voici une formidable saga, faite de trahisons, de stratégies, d’amours, d’amitiés, de pièges… bref une grande série épique, comme je les aime, à la sauce Fantasy. Nul doute pour moi que Robin Hobb a eu de l’inspiration en écrivant l’histoire des Six-Duchés ! La forme qu’elle a choisie des mémoires de Fitz ne fait que nous en rendre plus proche, de ce héros si humain, et de nous l’attacher, un peu comme le petit garçon puis l’adolescent qu’il devient.

 

J’avais lu des avis de blogolecteurs, pour qui le deuxième tome était un peu en dessous du premier, voire ennuyeux… Eh bien, moi, j’ai dévoré les lignes, avec un plaisir ineffable de pénétrer dans l’univers riche qu’a su créer l’auteur. Lorsque j’ai reposé le livre, qu’ai-je fait ? J’ai ouvert le suivant !!!

 

Le petit plus : Et hop ! J’avance à grand pas dans mon Challenge Livraddict, et avec joie !!!

 

Challenge Livraddict 2010

 

 

 

 

 

 

L’Assassin Royal, tome 1 : L’Apprenti Assassin, de Robin Hobb

l'apprenti assassin

 

Au royaume des six Duchés, le prince Chevalerie, de la famille régnante des Loinvoyant – par tradition, le nom des seigneurs doit modeler leur caractère- décide de renoncer à son ambition de devenir roi-servant en apprenant l’existence de Fitz, son fils illégitime. Le jeune bâtard grandit à Castelcerf, sous l’égide du maître d’écurie Burrich. Mais le roi Subtil impose bientôt que Fitz reçoive, malgré sa condition, une éducation princière. L’ enfant découvrira vite que le véritable dessein du monarque est autre : faire de lui un assassin royal. Et tandis que les attaques des pirates rouges mettent en péril la contrée, Fitz va constater à chaque instant que sa vie ne tient qu’à un fil : celui de sa lame…

 

Que de plaisir en retrouvant Robin Hobb ! Après avoir lu il y a à peu près un an la fabuleuse série Les Aventuriers de la Mer, j’ai enfin fait connaissance avec les Six-Duchés. J’ai adoré suivre les premiers pas de FitzChevalerie, bâtard du roi-servant… Ecrit à la manière des mémoires de celui-ci, c’est passionnant ! L’univers et l’histoire sont si bien construits que j’ai très facilement pu me représenter les décors, les paysages, les personnages et les ambiances.

 

Dès son arrivée à CastelCerf, je me suis attachée à Fitz… et me suis intéressée à ses talents bien particuliers. D’autres protagonistes de ce premier volume de L’Assassin Royal sont attachants également, d’autres détestables, mais tous sont fascinants. Bref, vous l’aurez compris, j’ai été envoûtée par le début de cette saga. Et je n’ai qu’une envie, lire la suite que j’ai par ailleurs déjà acquise ! Je n’en dis pas beaucoup plus, parce que je n’aime pas spoiler.

 

C’est surprenant d’ailleurs à quel point cette série et celle des Aventuriers de la Mer sont prenants alors que Le Soldat Chamane est à mon sens pénible (je n’ai même pas réussi à finir le premier tome !)…

 

Le petit plus : Et hop ! Une avancée de plus dans mon Challenge Livraddict 2010 !

 

Challenge Livraddict 2010

 

 

 

 

 

 

Téméraire tome 4 : L’Empire d’Ivoire, de Naomi Novik

téméraire 4

Alors que les Aerial Corps de Sa Majesté défendent vaillamment les côtes de l’Angleterre contre les armées toujours plus pressantes de Napoléon Bonaparte, une épidémie redoutable et d’origine inconnue décime les rangs des dragons de combat – confinant en quarantaine les cas les plus désespérés. Seuls Téméraire, le dragon du capitaine Will Laurence, ainsi qu’une meute de ses congénères inexpérimentés semblent échapper au mal et demeurent, de fait, le dernier rempart aérien contre les assauts français.
Une nouvelle fois, Téméraire et Will vont tenter l’impossible afin de sauver leur pays et s’envolent pour l’Afrique, à la recherche d’un remède mystérieux pour mettre fin à cette contagion meurtrière. Le temps presse, et nul ne saurait prévoir les dangers qui les guettent sur le continent noir, ni ceux qui menacent leurs compagnons restés en arrière…

 

Voilà LE tome sur l’esclavage, notion et état qui révolte Will et Téméraire… Depuis le début, la condition des dragons en Angleterre est au coeur du concept de la série de Naomi Novik. Animal sauvage qui doit être dressé, créature intelligente capable de raisonner et de prendre seule des décisions, ami, compagnon, où se situe la réalité ? Cela dépend des individus humains : la bataille anti-esclavagiste est clairement mise en parallèle avec l’histoire des dragons, ici. Uchronie, quand tu nous tiens !

 

J’ai encore passé un agréable moment en compagnie des dragons, et je vais devoir patienter pour lire la suite (la fin laissant vraiment les choses en suspend) car pour l’instant ça s’arrête là en France ! Il y a deux autres tomes publiés aux USA… Allez, je vais passer à d’autres lectures en attendant… Et je vais sûrement acquérir La Ballade de Pern, d’Ann Mc Caffrey (merci Véro pour ma wishlist ! emoticone)

 

Téméraire tome 3 : Par les chemins de la soie, de Naomi Novik

Téméraire 3

Après leurs périlleuses aventures en Chine, le capitaine Will Laurence, des Aerial Corps, et son extraordinaire dragon Téméraire sont interceptés à Macao par un mystérieux émissaire porteur d’un ordre urgent de Sa Majesté. Trois œufs de dragons d’une valeur inestimable ont été acquis auprès de l’Empire ottoman. Laurence et Téméraire sont sommés de faire un détour par Constantinople afin de les convoyer jusqu’en Angleterre. Le temps presse : leur mission doit être menée à bien avant l’éclosion des œufs. Mais le désastre guette à chaque étape : la faute aux machinations diaboliques de Lien, la dragonne blanche, qui tient Téméraire pour responsable de la mort de son maître et qui a fait vœu de s’allier à Napoléon pour se venger. Confrontés à une incroyable défection à l’endroit le plus inattendu, Laurence, Téméraire et leur équipage sont contraints de passer à l’offensive. Mais quelle chance ont-ils, face à l’armée implacable de Bonaparte ?

 

 

Eh oui, quand je commence une série, j’aime bien la lire d’affilée… Donc, à peine refermé le tome 2, que j’ai ouvert le 3ème opus de mes lectures draconiques ! L’occasion de découvrir un nouveau personnage Tharkay, très mystérieux, qui ne se dévoile que petit à petit (et encore, on ne saura pas tout !), mais aussi de suivre Laurence et Téméraire sur les chemins de la soie, direction le grand sultan pour récupérer des oeufs de dragon… Où des surprises vont les attendre, bien sûr ! Puis de repartir avec eux, et se retrouver en pleine guerre napoléonnienne… D’ailleurs pour les amateurs, c’est certainement dans ce volume que l’auteur nous parle le plus de Napoléon et de ses campagnes. Un vrai souffle épique souffle alors, et on retient sa respiration plus d’une fois en se demandant à quel moment l’Histoire que nous connaissons va dévier (eh oui, je vous rappelle que nous sommes en pleine « uchronie »)… C’est aussi ici qu’on approche le plus les sentiments des soldats, les conditions de vie en temps de guerre… Sans oublier que Téméraire ne perd pas une occasion de faire de la politique !

 

 

Un bon moment encore à suivre les aventures de Laurence et de Téméraire…

 

 

Le petit plus : ma chère grande Coquelicot s’est lancée dans la lecture du tome 1 !

 

Téméraire tome 2 : Le Trône de Jade, de Naomi Novik

Téméraire 2

 

Lorsque les Anglais ont intercepté un navire français et son précieux chargement, un œuf de dragon, Will Laurence, capitaine de la Royal Navy, est devenu le maître du dragon nouveau-né qu’il a baptisé Téméraire. A présent, l’empereur de Chine vient de découvrir que le dragon Impérial qu’il avait envoyé à Napoléon en guise de cadeau est tombé aux mains des Anglais. Une délégation chinoise en colère réclame l’animal. Laurence refuse de coopérer et de rendre le coéquipier dont il n’imagine pas pouvoir se séparer. Mais devant le risque d’être condamné à mort pour désobéissance, il est bien obligé d’accompagner Téméraire en Asie. Commence alors un long voyage semé d’embûches, de dangers, d’intrigues et de terreurs sans nom, qui ne fera que renforcer l’amitié indéfectible qui lie Will et Téméraire.

 

 

A peine le tome 1 terminé que je me suis lancée dans le tome 2… Que dire de plus que ce que j’ai déjà dit pour le tome 1 ? Eh bien cette fois-ci, nous suivons Téméraire et Laurence sur les routes maritimes, en direction du grand empire de Chine. Où nous découvrirons les dragons chinois, leurs particularités mais aussi leur statut, si différent de celui qu’ont les dragons anglais. L’occasion d’en savoir plus ainsi sur Téméraire, et sa race si rare et exceptionnelle, mais aussi de voir Téméraire, aux vélléités révolutionnaires dès le premier tome, s’affirmer encore plus. En effet, les dragons chinois ne sont pas considérés comme des animaux, mais comme des êtres à part entière, des citoyens en quelque sorte, alors qu’en Angleterre, ils sont traités comme des chevaux « améliorés » par la population qui les craint, et ne les accepte que comme un mal nécessaire. Le parallèle est fait plus d’une fois avec l’esclavagisme, contre lequel Laurence d’ailleurs s’insurge à l’instar de son père.

 

 

Bref, un agréable moment en compagnie de dragons, sur les mers, dans les airs, à la cour de Chine, avec un complot qui se trame dans l’ombre…

 


12345

Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

mai 2022
L Ma Me J V S D
« fév    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres