Angélique # 2 : La Fiancée Vendue, d’Anne Golon

angélique la fiancée vendue anne golon

1654. Angélique de Sancé, dix-sept ans, a quitté les siens. Un carrosse l’emmène vers Toulouse où le comte Joffrey de Peyrac prendra livraison de sa fiancée. De son futur époux, la jeune fille ne connaît que la réputation : sulfureuse et effrayante. À Toulouse, malgré la richesse et la beauté des lieux, le coeur d’Angélique s’emplit de désespoir : comment vivre avec ce mari qui l’effraie ? Le caractère original, le goût de Joffrey pour les sciences et les arts suffiront-ils à la séduire ? À la veille du mariage de Louis XIV avec l’infante d’Espagne, Angélique découvre un Midi où l’odeur des bûchers cathares plane encore au-dessus des cours d’amour et des fêtes que donne en son palais le comte de Peyrac…

 

C’est LE volume où Angélique tombe amoureuse de Joffrey de Peyrac, son époux, et avec elle toutes les lectrices -que dis-je ? des générations de lectrices ! Ainsi que je l’avais annoncé dans Angélique marquise des Anges, Anne Golon réécrit sa célèbre série et la fait rééditer, pour notre plus grand plaisr : ah, le coeur qui bat la chamade quand apparaît le célèbre Balaffré…

 

J’aime passer du temps à cette époque trouble où la Fronde gronde, où le jeune Louis XIV essaie d’asseoir sa toute nouvelle autorité, découvrir les petits détails de l’Histoire et vivre aux côtés des personnages, illustres ou non ou bien encore imaginaires, de La Fiancée Vendue.

 

C’est ausi le volet où Angélique perd peu à peu sa naïveté, faisant la preuve de son intelligence qu’on devinait déjà prometteuse dans le prédédent opus, ouvrant ainsi la voie aux prochaines aventures de la jeune femme.

 

Que dire d’autre ? C’est toujours aussi bien écrit, documenté et en même temps divertissant, même si La Fiancée Vendue apparaît peut-être comme un roman transitoire, car il se déroule sur plusieurs années, prenant son temps, contant à la fois une certaine douceur de vivre à la Cour du Gai Savoir tandis que se trament de sombres complots dans les arcanes du pouvoir. On prend son temps, tout en continuant à poser les bases de l’intrigue et de la vie d’Angélique et de Joffrey pour les années futures, l’action un peu en retrait.

 

Bref : du plaisir !!

 

Le petit plus  : j’adore les nouvelles couvertures de mon édition grand format !

 

angélique la fiancée vendue anne golon

 

5 commentaires à “Angélique # 2 : La Fiancée Vendue, d’Anne Golon”


  1. 0 pom' 9 oct 2011 à 7:32

    j’ai les éditions « trevisse », j’adore les couvertures qui était des peintures, j’ai suivi la série à la télé quand j’étais ado, mais je ne les ai jamais lu

  2. 1 Frankie 9 oct 2011 à 11:19

    Aaah Angélique, c’est avec elle que j’ai lu mes premiers livres « sérieux » à 14 ans ! Tu me donnes envie de les relire, tiens !

  3. 2 Métaphore 12 nov 2011 à 1:06

    Et bien de mon coté, je ne les ai jamais lus, peut être un jour!
    Qu’est ce que je faisais à 14 ans? Hou là là c’est bien trop loin tout ça!
    A bientôt

  4. 3 Sancé 24 nov 2011 à 17:12

    Ahhhh Angélique Joeffrey je suis une fans…depuis mes 14 ans ou j’avais lu toutes les éditions trévise et effectivement les couverture du livre sont splendidte!!!
    J’ai maintenant 44 ans et j’ai revu les films ( que je me suis acheté en DVD) et je relis tous les tommes j’en suis à Angélique et le nouveau Monde….

    Ce que j’aime en cette histoire c’est cette vie qui passe du Poitou au Languedoc passant par la Cour des Miracles la place de Grève par Versailles, pour finir au Maroc…. et revenir en FRance …..que d’émotion. Je vais recommancer de lire les livres de la nouvelles éditions et surtout ce qui serait SUPER c’est qu’un grand réalisateur fasse de nouveau film. J’ai adoré les films de Bernard Borderie ( ça ne ressemble pas tout a fait au livre mais il y a pas mal de similitude..

    BRAVO!!!! à Anne et Serge Golon

  5. 4 flof13 27 nov 2011 à 16:51

    moi aussi, les Angélique, je les ai lus à l’adolescence, dans les éditions Trévise… je les ai tous enchaînés, et j’étais tombée amoureuse d’Angélique et de Jofrey !

    c’est vrai que ça rappelle de bons moments, et qu’historiquement, j’adore ! comme vous ! merci de vos com’ les filles…

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

octobre 2011
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres