Himmler, de Peter Longerich

himmler peter longerich

Qui était réellement Heinrich Himmler ? Comment imaginer que sous cette apparence banale se cache un des pires criminels du XXe siècle, responsable de l’extermination de millions d’êtres humains ?

 

À partir d’archives inédites, de nombreux documents personnels ayant appartenu à Himmler (journal intime, correspondance…), Peter Longerich dresse le portrait du chef de la SS, concepteur de Dachau, premier modèle des camps d’extermination, ordonnateur de l’Holocauste. Un homme sans charisme, bien loin du mythe aryen qu’il prétendait exalter, mais zélé, devançant sans cesse les attentes du Führer. Un homme aussi insignifiant que frustré, qui bascula au cours des années 1920 dans un monde fasciste fantasmatique, dont il n’échappa plus jusqu’à sa mort en mai 1945, après avoir vainement tenté de traiter avec les Alliés.

 

 

 

Je lis peu de biographies, comme vous le savez certainement si vous visitez régulièrement mon blog mais vous connaissez aussi mon goût pour l’Histoire, et la Seconde Guerre Mondiale particulièrement.


Le travail de Peter Longerich est colossal, ainsi que le prouvent les quelques 200 pages de notes à la fin de cet ouvrage, et en même temps il évite l’écueil du simple documentaire. Il rend en effet le personnage de Heinrich Himmler étonnamment vivant , et ressuscite les différentes périodes que traverse le monde et donc lui aussi. L’Histoire est en marche à chaque ligne de ce livre, inéxorablement, on a le sentiment qu’elle s’écrit en même temps qu’on la lit. Fascinant !

 

Himmler nous permet de redécouvrir une personnalité  absolument incroyable : celle d’un petit homme qui s’est fait, qui est devenu le créateur de l’Holocauste et a concentré de nombreux pouvoirs entre ses mains. Dès le prologue, le biographe nous raconte un homme qui sans cesse réinventait ses fonctions, reconsidérant à chaque fois son rôle à l’aune des événements en cours, finissant par effacer sa vie propre pour n’être plus que l’instrument au service du Reich et la machine SS qu’il dirigeait.


C’est l’histoire d’un paradoxe que celle de Himmler… Je n’en dis pas plus, cette biographie étant d’une richesse telle que c’en serait impossible, et que je préfèr vous laisser apprécier par vous-même. D’autant que le style de Longerich est fluide, très agréable à lire, et nous immerge sans peine dans ces années jalonnant le parcours de celui qui fut l’impitoyable Reichführer-SS, sans parler de ses autres titres.

 

 Bref : une biographie passionnante, qui se lit comme un roman, que je conseille à tous les curieux et les passionnés, qui auront notamment lu La Trilogie Berlinoise, pour mieux comprendre et appréhender l’homme et son parcours, sans parler du contexte historique.


Le petit plus
: Les travaux sur le IIIème Reich de Peter Longerich, directeur du Centre de Recherche  sur l’Holocauste et sur l’Histoire du XXème siècle, font autorité et font de cet ouvrage une valeur sûre, au-delà de ma modeste chronique.


Merci qui ?
Merci, un grand merci même, à Audrey des Editions Héloïse d’Ormesson pour ce partenariat exceptionnel, qui a été un vrai cadeau de Noël que j’ai savouré tout au long de ces 900 et quelques pages et qui m’a accompagnée depuis sa réception.

 

logo heloise d'ormesson

logo challenge seconde guerre mondiale
 

 

 

 

 

4 commentaires à “Himmler, de Peter Longerich”


  1. 0 jellybells 20 juin 2011 à 23:06

    Youhou 900 pages et des brouettes, pas sur que j’en viendrai à bout! même s’il à l’air très intéressant!
    et oui, l’intelligence, l’ingéniosité, le talent ect font des ravages lorsqu’ils sont utilisés à mauvais escient! quel gâchis!

  2. 1 flof13 22 juin 2011 à 12:19

    c’est vrai qu’il faut le vouloir au départ, mais c’est vraiment passionnant! et comme souvent, il est vrai que le mal abrite aussi des cerveaux aiguisés…

  3. 2 Véro 26 juin 2011 à 18:54

    Si tu dis que cela se lit comme un roman ça va parce que les biographies, je ne cours pas après…

  4. 3 flof13 27 juin 2011 à 2:01

    Moi non plus, je suis pas branchée plus que ça, mais celle-ci m’a fait vraiment de l’oeil, et puis la magie a fonctionné !

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

juin 2011
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres