Une eau froide comme la pierre, de Deborah Crombie

une eau froide comme la pierre deborah crombie

Premier Noël en famille pour le commissaire Duncan Kincaid, sa compagne, le sergent Gemma James, et leurs deux fils respectifs. Vacances aussi attendues que redoutées dans la ferme des parents de Duncan au coeur du pittoresque Cheshire. Mais le froid, la neige et le brouillard qui ensevelissent les canaux alentours masquent mal les tensions. Surtout après la découverte du cadavre momifié d’un enfant, scellé dans le mur d’une vieille grange. Tandis que le couple vient en aide à la police locale, un nouveau meurtre bouleverse la communauté. Loin d’être idyllique, le paradis d’enfance de Duncan recèle de bien sombres mystères, menaçant ce que le couple a de plus cher au monde… 

 

Je ne connaissais pas cette auteure, Deborah Crombie. Eh bien, autant le dire tout de suite, je suis ravie d’avoir réparé cette lacune !

 

D’abord, parce que Deborah Crombie a un réel talent pour camper des décors et des personnages ; j’ai ainsi découvert non seulement le Cheshire mais l’ambiance bien particulière du canal, le Cut, et de ses mariniers. J’ai été enchantée de l’atmosphère de Noël dans ce coin de l’Angleterre, me rappelant ainsi le goût de nos voisins insulaires pour ce moment particulier de l’année qui, dans ce roman, est troublé par des événements tragiques.

 

Mais aussi, parce que l’écrivain britannique (d’adoption) raconte d’abord une histoire avec des personnages, avant de raconter une enquête. Et c’est passionnant. C’est ça : c’est d’abord un roman, et ensuite un policier. C’est avant tout le récit d’une famillle, celle de Kincaid et de sa compagne, mais aussi celui d’une femme qui navigue sur les canaux et dont la « route » va croiser celle du commissaire du Yard et de son fils. Ressorts psychologiques, secrets, passé, tout y est, et nourrit l’intrigue. Les personnages sont plutôt nombreux, mais assez marquants pour qu’on ne s’y perde pas une seule fois. On s’attache d’ailleurs assez facilement à certains d’entre eux…

 

Que les aficionados de romans noirs se rassurent : ils trouveront leur compte dans l’entremêlement des deux affaires, dans l’enchevêtrement des différents protagonistes au milieu de celles-ci, et dans le fonctionnement des enquêteurs.D’ailleurs, le récit est émaillé des souvenirs en filigrane de celui dont on ne peut que se dire qu’il est l’assassin, et donne un petit côté thriller à l’ensemble.  Pour les inconditionnels de Duncan Kincaid et de Gemma James, héros récurrents des oeuvres de Mrs Crombie, ils les retrouveront hors de leurs sentiers battus peut-être, non pas en charge mais mêlés de près à ces mystèrieuses morts. Un petit remerciement au traducteur s’impose d’ailleurs pour les notes permettant de se repérer dans le passé des deux policiers, et dans certaines particularités so british.

 

L’écriture est fluide, et j’ai tourné les pages sans m’en rendre compte, happée par Une eau froide comme la pierre, qui m’a accompagnée ces trois derniers jours dans tous mes déplacements, et au fond de mon lit, car j’avais du mal à le lâcher. Petit clin d’oeil : la lectrice passionnée que je suis n’a pu qu’apprécier que Kincaid père soit libraire et entendre parler livre à l’intérieur d’un livre est toujours un plaisir !

 

Bref : une belle découverte que je prolongerai certainement avec d’autres titres de la romancière !

 

Le petit plus : je viens de me rendre compte que j’ai onze livres de retard sur cette série ! De quoi donner des sueurs froides à ma LAL !!

 

Merci qui ? Merci à Livraddict et au Livre de Poche pour cette lecture plus qu’agréable faite dans le cadre d’un partenariat.

 

 

water like a stone deborah crombie water like a stone deborah crombie water like a stone deborah crombie

livre de poche logolivraddict small

 

 

 

 

 

8 commentaires à “Une eau froide comme la pierre, de Deborah Crombie”


  1. 0 Elea23 12 mai 2011 à 11:36

    Je ne connaissais pas du tout cette auteur mais ton avis enthousiaste me donne envie de m’y mettre. Je regarde tout de suite quel est le titre de son premier livre et je le mets dans ma wish-list !!
    Bonne journée !

  2. 1 flof13 12 mai 2011 à 16:14

    youpi ! contente de contribuer à ta LAL, :) vu que la mienne en prend un coup aussi grâce à ce part’ !

  3. 2 Véro 14 mai 2011 à 19:44

    Ben moi non plus je ne la connais pas voire même que je n’en ai jamais entendu parler !

  4. 3 flof13 15 mai 2011 à 0:31

    comme quoi avec les part’ on fait souvent des découvertes !!!

  5. 4 jellybells 15 mai 2011 à 1:07

    tu me le mets de côté please?

  6. 5 flof13 15 mai 2011 à 1:10

    pas de souci, miss ! je te le mets au chaud…

  7. 6 jellybells 17 mai 2011 à 1:26

    mici ;)

  8. 7 flof13 19 mai 2011 à 11:01

    bah, de rien ! you’re my favourite sister ! :)

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

mai 2011
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres