Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, de Beth Fantaskey

comment se débarrasser d'un vampire amoureux beth fantaskey

Jessica attendait beaucoup de son année de terminale : indépendance, fêtes à n’en plus finir… Elle n’avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu !Soudain, elle découvre que ses parents l’ont adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, quand elle s’appelait encore Antanasia. Et, entre sa naissance et son adoption, ses vampires de parents biologiques ont eu l’excellente idée de la fiancer à un prince vampire, qui débarque aujourd’hui aux Etats-Unis pour récupérer sa promise. Lucius est beau, prévenant, élégant : ça ne fait aucun doute, Jessica va lui tomber dans les bras. Malheureusement, la fiancée en question a d’autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu’il soit.

 

J’ai hésité longtemps avant de lire ce roman, m’attendant à une bluette adolescente de plus. Eh bien, oui, les personnages sont des ados, oui, il y a des vampires, dont un beau comme un dieu, oui il y a une jeune fille qui se mésestime, des pimbêches, des sales types… Pour faire court, pas mal d’ingrédients qu’on peut retrouver dans d’autres spécimens du genre bit-lit.

 

Mais Comment se débarrasser d’un vampire amoureux a un petit plus : le ton adopté est drôle, ironique, et le parti pris de départ (un pacte de mariage) donne lieu à des situations épiques, de dénis en quiproquos, de jalousie en indifférence ou colère… une belle palette. Le choc des cultures -vampires humains versus ados américains- donne à rire, et à réfléchir.

 

Je terminerai en disant qu’on est loin d’une pâle copie de Twilight, comme Eternels par exemple, et on ne suit pas, mais pas du tout le schéma de la fameuse saga d’ailleurs, à laquelle Beth Fantaskey ne manque pas de faire des clins d’oeil. Plutôt un genre de parodie, bien plus réussie qu’Imitation par ailleurs !

 

Bref : L’auteur a su écrire avec fluidité un roman qui se démarque du lot, notamment par son ton.

 

Le petit plus : Beth Fantaskey est également l’auteur d’Alchimie, inspiré de L’Etrange cas du Dr Jekyll et Mr Hyde de Louis Stevenson.

 

 

 

6 commentaires à “Comment se débarrasser d’un vampire amoureux, de Beth Fantaskey”


  1. 0 Evy 6 fév 2011 à 10:43

    Contente que tu ais aimé ! Pour moi ce fut une coup de coeur ! J’ai adoré les personnages et surtout le ton utilisé par l’auteur ! Comme tu le dis, une parodie très fine des romans de vampires !

  2. 1 flof13 6 fév 2011 à 20:22

    oui, je pense que le ton adopté fait vraiment la différence !

  3. 2 jellybells 8 fév 2011 à 23:14

    il est dans ma pa, en vo comme tu le sais!!! mais je ne trouve pas beaucoup de temps pour lire ces temps ci…snifff

  4. 3 flof13 9 fév 2011 à 3:09

    oh ben, je pense en tout cas qu’il te plaira… peut-être que bientôt tu pourras t’y remettre un peu plus… ;) quand tout se sera stabilisé !

  5. 4 Véro 9 fév 2011 à 19:51

    Malgré ton avis positif, ça reste de la bit-lit donc je passe …

  6. 5 flof13 10 fév 2011 à 2:31

    Je sais, je sais… mais et ton Baby Challenge Bit-lit ? ;)

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

février 2011
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28  

Visiteurs

Il y a 3 visiteurs en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres