• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 février 2011

Archives pour 2 février, 2011

La porte d’Orphée, de Tim Kring

la porte d'orphée tim kring

Octobre 1963 : Un mois avant l’assassinat du président Kennedy.
Chandler Forrestal, jeune étudiant fauché, n’aurait jamais dû entrer dans ce bar. Il n’aurait jamais dû parler à cette belle brune, ni lui offrir un verre. Car la C.I.A l’a choisi comme cobaye d’une « expérience » destinée à tester les effets du LSD sur l’esprit humain. Chandler en ingère une dose massive et développe d’effrayants pouvoirs psychiques : hyper-vigilance, lecture dans les pensées, prise de contrôle du cerveau, ou capacité à provoquer des hallucinations…
Le jeune homme devient malgré lui une arme parfaite, convoité à la fois par des agents de la C.I.A et des tueurs de la mafia. Et ses fascinantes aptitudes risquent de le mener beaucoup plus loin qu’il ne l’imagine.

 

Je sors de cette lecture avec un sentiment un peu mitigé. A la fois roman d’espionnage et roman fantastique -avec une touche d’uchronie-, La porte d’Orphée a un petit air familier de Comics : un peu comme Wolverine, Chandler est le sujet d’une expérimentation pour devenir une arme militaire. Il se retrouve mêlé à de nombreux complots internationaux, entre Cuba, Russie et USA. Intrigue complexe, moults personnages, ce roman nécessite concentration et on s’y perd tout de même ! Surnagent au-dessus de tout ceci, une histoire d’amour incroyable et les convictions naïves d’un jeune agent du FBI. Tout -ou presque- s’éclaire à la fin, des zones d’ombres demeurant malgré tout.

 

La porte d’Orphée revisite l’Histoire, essentiellement les événements qui ont entouré l’assassinat de John Kennedy. Alléchant, n’est-ce pas ? Malheureusement, comme je l’ai déjà dit, trop d’éléments manquent au lecteur pour apprécier totalement cette fiction. Ou c’est moi qui ai raté un épisode, ou les motivations de tous ces événements manquent, et un goût d’inachevé nous reste en bouche en refermant le livre.

 

J’ai déjà parlé plus haut des personnages, trop nombreux à mon avis, mais un autre défaut du livre est que peu d’entre eux sont réellement fouillés, comme Naz, la jeune femme sur qui repose beaucoup paradoxalement. Melchior, Chandler, BC ou même Gaspar et Song sont des protagonistes très prometteurs, mais il manque un petit quelque chose pour qu’on y croit totalement, comme si Tim Kring avait oublié une pièce du puzzle. Quant aux autres, ils tombent souvent comme un cheveu sur la soupe, et c’est assez pénible.

 

Bref : un roman qui m’a fait dire « tout ça pour ça ? » (eh oui, 420 pages !), et qui ne tient pas toutes ses promesses…

 

Le petit plus : Tim Kring est le créateur de la série TV Heroes -qui souffre du même défaut que ce roman : trop de personnages, à mon sens !

 

Merci qui ? Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour l’envoi gracieux de cet ouvrage.

 

livraddict small   logo michel lafon

 

 

Chiens fous, de Chart Korbjitti

chiens fous chart korbjitti

Guide alternatif de la Thaïlande, Chiens fous offre une plongée dans ses années de flower power. Une bande de copains au seuil de l’âge adulte mène une vie de bohème, faite de soirées sur la plage et de bourlingue, et tente de concilier cet idéal hédoniste avec l’envie de se faire une place dans la société : petits jobs, apprentissage de la vie, création de leur propre business.
Le roman dresse une vision inédite de la Thaïlande, en explorant les aspects les plus connus des voyageurs (bars, marchés de nuit, restaurants, faune hippie, fêtes et plages de rêve), mais cette fois vus de l’intérieur, par les Thaïs eux-mêmes, à l’époque de l’explosion du tourisme. Bangkok, Patpong, Pattaya, Phuket et bien d’autres paradis plus artificiels sont la toile de fond de ce livre drôle et picaresque, cet hymne à l’amitié indéfectible.

 

Première incursion pour moi dans la littérature thaïlandaise, une vraie plongée dans l’inconnu plutôt réussie dans l’ensemble !

 

Avec Chiens fous, nous découvrons une bande de copains qui passent pas mal de temps à s’abreuver et à avaler des drogues, un peu répétitif de ce côté-là peut-être et du coup lassant… Mais Chart Korbjitti a du talent pour faire vivre ses personnages, tant au niveau de leur langage -plutôt familier- qu’au niveau de leurs attitudes. On les écoute beaucoup parler des uns et des autres, d’anecdotes en grandes nouvelles, drôles, cruelles, mais toujours pleines de l’amitié qu’ils  portent les uns aux autres. En alternance avec ces anecdotes, l’auteur consacre à chacun de ses personnages des chapitres plus centrés sur sa vie, de manière plus intime et plus réaliste, moins impressionniste d’une certaine façon.

 

Le tout forme un roman qui se tient bien, écrit de belle manière, avec un sens des descriptions et des métaphores assez truculent. La Thaïlande se révèle d’une façon que je ne soupçonnais pas, et c’est certainement très dépaysant.

 

Bref : un bon roman souvent drôle, avec un regard authentique.

 

Le petit plus : Asphalte est décidément une maison d’éditions de qualité, après la belle découverte de Murdrooroo

 

Merci qui ? Merci à Blog-o-Book et à Asphalte pour l’envoi gracieux de ce roman qui, ce qui ne gâche rien, est de plus un bel objet.

 

Blog-O-Book logo asphalte

21/50tour du monde

 

 

Osez… 20 histoires de fellation, de Collectif

osez 20 histoires de fellation

Qui a dit que la fellation était un plaisir égoïstement masculin ? Bien décidés à tordre le cou aux idées reçues, les auteurs des nouvelles de ce recueil, des femmes pour la plupart, vous montreront que la pipe est un plaisir partagé par tous, la suceuse comme le sucé… qui devient parfois même suceur à son tour ! Tour à tour coquines, introspectives, provocatrices mais toujours gourmandes, ces vingt histoires de fellation raviront toutes celles et ceux qui, comme Annie, aiment les sucettes, à l’anis ou autres, à tester sans modération. De quoi piocher de nouvelles idées pour enrichir sa pratique d’un art réputé délicat…


Vingt nouvelles coquines, érotiques, amoureuses aussi… vingt nouvelles de sexe, disons-le clairement, autour de la fellation. Pourquoi un tel choix, me direz-vous ? Je ne suis plus à ça près après les derniers ébats d’Anita Blake

 

Toutes différentes, écrites en majorité par des femmes, mais aussi par quelques hommes, elles racontent des rencontres d’un jour, d’une vie, des vies de couple, des jeunes filles ou femmes qui s’éveillent, des vieux qui se réveillent… Drôles, tendres, crues, violentes quelquefois, passionnées, ces histoires sont avant tout des histoires de partage entre hommes et femmes.

 

Bien écrites, sur des rythmes divers, avec des points de vue inattendus quelquefois, des intrigues étonnantes ou de tous les jours, ces nouvelles sont pour certaines de véritables contes érotiques, d’instants amusants, fugaces ou prometteurs d’avenir. Ces récits font quelquefois rougir, battre le coeur car ils sont souvent empreints de romantisme (si, si !) assez paradoxalement.

 

Au final, ça rayonne de vie, c’est gai et joyeux, un vrai remède à la sinistrose ambiante, et ça n’a pas grand-chose à voir avec un quelconque guide de pratiques sexuelles !

 

Bref : Osez… ces vingt histoires de fellation, osez les lire, qui n’ont rien de pornographique à mon sens, mais parlent tout simplement de la vie.

 

Le petit plus : Envie de réagir ou de participer ? D’écrire votre propre histoire ou d’en savoir plus ? Elise répond à toutes vos questions sur le blog de la collection.

 

Merci qui ? Merci à Babelio et aux éditions La Musardine pour cette découverte osée !

 

Attention : Réservé à un public averti !!!

 

Osez 20 histoires de fellation par La Musardine

La Musardine

Critiques et infos sur Babelio.com

 



Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

février 2011
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres