Le bonhomme de neige, de Jo Nesbo

le bonhomme de neige jo nesbo

Les premiers flocons ont quelque chose de féerique. Ils rapprochent les couples dans la chaleur des veillées, étouffent les bruits, étirent les ombres et masquent les traces. Dans le jardin familial des Becker, un bonhomme de neige fait irruption, comme sorti de nulle part, sorte de croquemitaine blanc, ses grands yeux noirs braqués sur les fenêtres du salon. Le lendemain matin, la mère a disparu, ne laissant qu’une écharpe rose entourée au cou du bonhomme de neige… Trop de femmes en Norvège, depuis des années, n’ont plus donné signe de vie dès la première neige. Harry Hole reçoit une lettre qui lui annonce d’autres victimes. D’une sobriété étonnante, l’inspecteur va se retrouver confronté, pour la première fois de sa carrière, à un tueur en série agissant sur son territoire. L’enquête le conduira jusqu’au gouffre de la folie.


Après Chasseurs de têtes, j’ai été ravie de renouer avec le héros fétiche de Jo Nesbo, l’inspecteur principal Harry Hole, à Oslo. Que voulez-vous ? Même si j’ai apprécié un très bon roman sans lui, ce bon vieux Harry me manquait !

 

 

C’est un homme sobre -oui, Harry Hole a pour habitude de soigner ses vieux démons à coups de Jim Bean- qui se voit confronté à une formidable enquête. Flic de talent, il a l’art de trouver sans chercher, un truc à lui… Résultat, on va de rebondissements en rebondissements, en passant par des phases de doutes, certitudes, étrangetés et horreurs. Car les meurtres commis sont particulièrement horribles, tout en s’accompagnant d’un cérémonial un peu particulier.

 

 

Je dois vous avouer que j’avais trouvé le coupable, le serial killer surnommé le bonhomme de neige, avant mon inspecteur norvégien préféré. Mais j’avais en main des éléments qui lui manquaient. Cela ne m’a en aucun cas gênée, car Jo Nesbo a su si bien construire son intrigue qu’il m’a tenue en haleine du début à la fin.

 

 

Les personnages sont d’une épaisseur très appréciable pour un roman policier où souvent l’énigme prend le pas sur toute autre considération. Mais l’auteur aime à doter ses livres d’un aspect psychologique passionnant, ce qui explique beaucoup de choses !

 

 

Bref : un très bon opus des enquêtes de Harry Hoole, que je ne peux que recommander.

 

 

Le petit plus : La toute fin, en forme d’énigme pittoresque, un peu à la manière de l’écureuil de L’Âge de Glace. Intrigué(e) ? Lisez Le bonhomme de neige !

 

 

5 commentaires à “Le bonhomme de neige, de Jo Nesbo”


  1. 0 bambi_slaughter 30 jan 2011 à 11:26

    Je suis contente qu’il t’ai plu ! J’avais beaucoup aimé moi aussi.

  2. 1 jellybells 1 fév 2011 à 0:52

    de retour avec Harry!!! quand yen a pu, yen a encore dis!!!lol
    en tout cas j’aime bien la couv, et le résumé, et ta critique font envie!

  3. 2 flof13 1 fév 2011 à 1:52

    @ bambi : je me souviens, je crois, qu’on en avait parlé… j’attends le prochain avec impatience !

    @ jellybells : c’est pas le même, l’autre c’est Harry Bosch ! et il vaut le détour !! mais faut commencer par le début de la série… je crois que c’est Les chauve-souris, de mémoire…

  4. 3 jellybells 2 fév 2011 à 0:50

    ahhh oki!!! je m’emmêle les pinceaux!!!lol

  5. 4 Livraison 25 mar 2011 à 11:12

    J’avais envie de suivre les aventures de Harry Hole dans l’ordre, donc celui-là n’est pas pour tout de suite, et pourtant il me tente vraiment… Je vais peut-être oublier mes résolutions chronologiques ! (oui, c’est le Harry sobre qui me fait de l’oeil)

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

janvier 2011
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres