La promesse des ténèbres, de Maxime Chattam

la promesse des ténèbres maxime chattam

New York Mégapole de tous les possibles.
De tous les excès. Où la verticalité des buildings s’oppose à celle des souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l’industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l’on vend la mort filmée en direct. Au coeur de ce maelström, le journaliste Brady O’Donnel, dans le sillage de Rubis, femme envoûtante, plonge dans l’enfer. Celui de la Promesse des Ténèbres.

 

Après avoir lu et apprécié La Trilogie Josh Brolin ou Trilogie du Mal (tome1, tome 2, tome 3), j’ai enfin découvert le mari d’Anabel O’Donnel et ce qui lui est arrivé…

 

Ce roman est une vraie descente aux enfers, on y respire difficilement, on suffoque même tant c’est glauque, dur et terrible. On y découvre en effet le milieu sordide du gonzo et même plus : la face cachée de l’humanité. Ce que j’aime chez Chattam, c’est la réflexion sur l’homme qui mène l’intrigue de ses romans, et particulièrement celui-ci.

 

Complexité des personnages, manipulations, dissimulations, amour, trivialité, folie, et j’en passe ! nourrissent ce thriller aux images fortes et quasi insupportables. Mais tout ceci sert magnifiquement le propos de l’auteur : jusqu’où l’homme est-il prêt à aller pour oublier, pour s’oublier lui-même, tout en se mentant sur ses vrais buts ?

 

La promesse des ténèbres est criante de vérité, tant elle est bien documentée ; les scènes comme celle de l’interrogatoire de Lenny sont écrites telle une retranscription, et les descriptions de lieux et de personnages éclaboussent les pages de vie, dans sa beauté, son imperfection et sa cruauté. L’auteur a un sens de l’évocation très fort, contribuant à faire de ce roman un objet visuellement très puissant, en parallèle à ces vidéos violentes et crues au coeur de l’énigme.

 

Pour compléter le tableau, c’est bien écrit ; c’est donc une réussite que cet opus sur Brady O’Donnell, qui ne décevra pas les lecteurs de La Trilogie du Mal ni les autres qui peuvent le lire indépendamment sans problème.

 

Bref : un très bon thriller qui a de quoi donner des sueurs froides et  matière à réflexions…

 

Le petit plus : Une fin hallucinante, surprenante, et qui laisse le lecteur pantelant et ahuri !

 

Et dedans ?

Le Père Noël habitait un bidonville au bord d’un canal miteux de Brooklyn. Ventre énorme, barbe cotonneuse jusqu’au nombril, visage poupin aux joues colorées et grosse veste matelassée rouge et blanche [...] Ses yeux s’agrandirent comme deux billes en apercevant son visiteur.

- Pute vierge ! C’est toi la grenouille ? hurla-t-il.

Brady put sentir l’odeur d’alcool à deux mètres. Un mythe vient de mourir sous mes yeux, songea-t-il.

 

 

 

9 commentaires à “La promesse des ténèbres, de Maxime Chattam”


  1. 0 Frankie 30 jan 2011 à 10:08

    Ce livre-là va peut-être me réconcilier avec Chattam car j’ai été déçue par tous ses bouquins depuis la Trilogie du mal.

  2. 1 jellybells 1 fév 2011 à 0:54

    Il y avait quelques livre de cet auteur a france loisir, j’ai hésité…mais pas longtemps…Lol… pis je suis pas très thrillers depuis quelques temps déjà…

  3. 2 flof13 1 fév 2011 à 1:54

    @ Frankie : j’en suis sûre !! il est dans la lignée, et le point de vue adopté est vraiment bien… en plus, on retrouve la grand-mère d’Annabel et d’autres petites choses…

    @ Jellybells : bon, de toute façon, si ça t’intéresse, j’ai déjà toute la Trilogie du Mal dans ma bibli !!

  4. 3 Ptitetrolle 4 fév 2011 à 20:46

    Tout comme toi la fin m’avait laissée pantelante et sur le cul !
    Le meilleur Chattam pour moi après la Trilogie du Mal !

  5. 4 flof13 5 fév 2011 à 5:06

    on est bien d’accord !! super !

  6. 5 Véro 9 fév 2011 à 20:08

    M… alors ! On finit par savoir ce qui arrive à son mari ! Pour ne pas en apprendre plus, je me suis arrêtée à cette phrase de ton billet et n’ai pas lu la suite ! Je lis ou plutôt écoute du Chattam sans discontinuer depuis trois mois : j’en suis au 3/4 de Maléfices et j’ai été jusqu’à faire le ménage à fond samedi pour écouter encore plus longtemps ! C’est dire !! Pas de doute, j’inscris ce titre dans ma LAL !

  7. 6 flof13 10 fév 2011 à 2:39

    Je savais bien que je tenterai avec ce titre !!!! Tu vas voir, il est terrible, il te plaira !!!

  8. 7 Luna 28 mar 2012 à 8:35

    Ce livre est vraiment cauchemardesque ! Cela dit je l’ai beaucoup aimé :)

  9. 8 flof13 1 avr 2012 à 0:39

    Hé oui, Chattam sait exploiter nos peurs…

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

janvier 2011
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres