• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 17 novembre 2010

Archives pour 17 novembre, 2010

Créance de sang, de Michael Connelly

créance de sang

De retour de sa promenade thérapeutique quotidienne, l’ancien agent du FBI, Terry McCaleb, aperçoit une femme, Graciela Rivers, sur le pont du bateau de plaisance où il habite. Agacé – il sort d’une opération à cœur ouvert -, il lui demande ce qu’elle veut. Elle souhaite qu’il l’aide à retrouver l’assassin de sa sœur, Gloria Torres. McCaleb refuse. Graciela lui apprend alors que c’est le cœur de Gloria qui bat dans sa poitrine. Sans ce cœur, il ne vivrait plus. Alors, estimant qu’il a effectivement une dette de sang envers Gloria Torres, McCaleb accepte.

 

J’ai fait une petite infidélité à un de mes flics préférés, Harry Bosch, pour me tourner vers cet opus mettant en scène un ancien du FBI. C’est intéressant de voir une enquête de ce point de vue, Bosch ayant souvent maille à partir avec les agents du FBI, et n’appréciant en général pas vraiment…

 

Un petit bijou que celui-ci, dans le sens qu’il est écrit par le parfait auteur-manipulateur. Menée par le bout du nez jusqu’au bout ! J’en ai soupçonné des personnages, pour finir par tomber du haut de mes illusions. Chapeau bas ! Connelly a su changer son schéma, on est ici dans un univers où l’émotionnel domine, nous détournant habilement de ce qui est pourtant là, juste sous nos yeux.

 

Personnages à la hauteur de cette énigme policière, suspens, espoirs déçus, palpitations comme le coeur greffé et encore fragile de McCaleb -comme nos certitudes qui s’envolent lorsque la lumière surgit enfin, comme un néon de chambre d’hôpital, en plein dans notre face aveuglée. Mince ! Le réveil est brutal, on est limite comateux, un peu nauséeux… quelle perversité se cache entre les lignes !

 

Bref : un roman policier d’une grande veine !

 

Le petit plus : adaptaté pour le grand écran par le grand Clint Eastwood et donc à voir ! Et Grand prix de littérature policière (roman étranger) en 1999.

 

A savoir également : Terry McCaleb et Harry Bosch se croisent dans L’Oiseau des ténèbres (déjà dans ma PAL !)

 

créance de sang affiche   logo challenge serial killers

 

 

Le garçon qui voulait devenir un être humain # 1 : Le naufrage, de Jorn Riel

le garçon qui voulait devenir un être humain

Nous sommes en l’an 1000. Leiv, jeune viking islandais est bien décidé à venger son père assassiné. Il s’embarque sur le drakkar du meurtrier et fait naufrage au large du Groënland. Il est alors recueilli par deux enfants inuits qui ne tardent pas à devenir ses meilleurs amis. Le hasard de la vie le conduit à retrouver son ennemi juré qui le sauve d’un combat avec un ours. La réconciliation entre les deux peuples est inéluctable.

 

 

C’est à un joli conte que nous convie Jorn Riel, tendre, cruel et où les personnages grandissent et apprennent, comme il se doit. Jorn Riel a fait d’un conte traditionnel islandais un roman en trois parties. Edité sous forme d’album -je devrais même dire grand album-, il allie la découverte de l’écriture de l’auteur et de l’histoire à celle des illustrations pleine page de Christel Espié.

 

 

L’écriture, simple, convient parfaitement à des élèves de cycle 3 (du CE2 au CM2), sans jamais donner dans le bêtifiant. Le jeune lecteur y apprendra de nombreuses choses sur les Vikings mais encore plus sur les Inuits, les « Êtres Humains ». C’est à un mode de vie que nous sommes initiés : la nature apporte à l’homme sa subsistance, ses matières premières, et celui-ci la respecte, ne connaissant ni l’abus, ni l’avidité ni même le concept de possession.

 

 

Les illustrations, réalistes de façon troublante car avec un effet à la limite « impressionniste » donnent vie au récit des aventures de Leiv, le jeune viking. Jamais elle ne se perd dans des détails, se focalisant sur un seul aspect à la fois : soit les personnages soit les décors, selon les moments de la narration auxquels elle insuffle couleurs, mouvements, émotions (de l’importance des regards !) ou ambiances…

 

 

Bref : une place dans les oeuvres recommandées par le Ministère de l’Education Nationale bien méritée !

 

 

Le petit plus : je vais bien sûr lire la suite, sous la même forme ! Et pour les enseignants, un livre qui en dehors de parler du Grand Nord, permet d’aborder plusieurs thèmes : l’apprentissage de la tolérance et de l’amitié, sans oublier un petit tour du côté du développement durable !

 

1/4Challenge lectures d'école11/24 challenge albums

tour du monde

15/50  : Le Danemark

 



Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres