• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 7 novembre 2010

Archives pour 7 novembre, 2010

Femmes de l’Autre-Monde #1 : Morsure, de Kelley Armstrong

morsure de Kelley Armstrong

Elena se coule hors de son lit, prenant bien soin de ne pas réveiller son compagnon. Il ne supporte pas qu’elle disparaisse comme ça au beau milieu de la nuit. Quelle femme normale pourrait avoir tant besoin de retrouver la solitude des rues sombres et mal famées de la ville ? L’énergie contenue déchire ses muscles – elle ne peut plus attendre. Elle se glisse dans une ruelle, ôte ses vêtements et se prépare à la Mutation… Elena fait tout ce qu’elle peut pour être normale. Elle hait sa force, sa sauvagerie, sa faim, son désir, ses instincts de chasseuse et de tueuse. Elle aimerait avoir un mari, des enfants… et même une belle-mère. En tout cas, c’est ce qu’elle voudrait croire. Et voilà que la Meute a besoin d’elle. Cette Meute qu’elle chérit et déteste tout à la fois est la cible d’une bande de déviants sans pitié. Ils mettent l’existence de la Meute en danger, enfreignant les lois du clan. La loyauté du sang ne se discute pas. Et au cours de son combat, Elena découvrira sa vraie nature…

 

L’avantage quand on est abonnée à une médiathèque bien achalandée et qu’elle se trouve à 3 minutes à pied de chez soi, c’est qu’on peut se risquer à emprunter des livres qu’on hésiterait à acheter. Non pas que je n’aime pas la bit-lit, mais je ne suis pas prête à lire n’importe quoi tout de même.

 

Morsure fait partie de cette catégorie de bouquins sur lesquels je ne me suis pas jetée : encore une histoire de loup-garous me disais-je… Eh bien, celle-ci est plutôt chouette, sans rire. Parce que c’est Elena, une jeune femme loup-garou qui nous raconte l’histoire et nous fait vivre de l’intérieur l’état de lycanthrope. C’est vraiment intéressant cette façon d’aborder le thème.

 

De plus, l’intrigue est plutôt bien menée, avec une dose de romance et de sexe (ben oui, faut pas oublier, c’est de la bit-lit pur jus !) mais Kelley Armstrong  écrit efficacement, de manière fluide. Conclusion, l’auteur arrive à nous faire adhérer à son histoire et on ne s’ennuie pas une seconde.

 

Bref : un roman sympathique, avec un parti pris assez original, j’ai donc passé un bon moment de divertissement.

 

Le petit plus : il y a une suite bien sûr ! Capture est déjà dans ma LAL ….

 

capture de Kelley Armstrong

 

 

La théorie des six, de Jacques Expert

théorie des six

Selon la « théorie des six », énoncée en 1929 par le Hongrois Frigyes Karinthy, tout individu sur terre peut être relié à n’importe quel autre par une chaîne de connaissances ne comptant pas plus de cinq intermédiaires. Ainsi, chacun de nous est à six poignées de main de n’importe quel habitant du fin fond de la Mongolie-Extérieure. Cet auteur ne s’attendait certainement pas à ce que sa théorie devienne un jour le mode opératoire d’un tueur en série. Julien Dussart lance pourtant ce défi à la police: il annonce qu’il a décidé de tuer « quelqu’un » et que la seule façon de l’arrêter consiste à comprendre sa logique. Qui sera la sixième cible? La réponse à cette énigme permettrait au commissaire divisionnaire Sophie Pont de sauver les cinq premières victimes. Enfin… quatre. Le premier cadavre est retrouvé, le jeu peut commencer…

 

Thriller alléchant par son thème, La théorie des six s’est finalement révélé décevant…

 

Le tueur en série est une vraie caricature : intolérant, raciste, fils unique d’une mère célibataire, affligé d’un handicap, banal physiquement, égocentrique, vantard, persuadé d’être plus intelligent et beau que tout le monde, méprisant, forcément obsédé sexuel… Il m’a très vite lassée, car c’est lui qui raconte son histoire et il est insupportable à lire. En général, j’accepte les personnages tels que l’auteur a choisi de les faire, mais là, une telle accumulation de clichés, pfff !! Parce que, pour les autres personnages, c’est à l’avenant : le commissaire divisionnaire, une femme, est un amalgame de ces clichés. Elle est vulgaire, car quand on est une femme à la tête d’une équipe quasiment exclusivement masculine, on doit montrer qu’on en a, plus sexiste que le plus grand des machos de la terre, bref un vrai pendant au serial killer. On aurait pu croire à un portrait en négatif, n’eussent été leurs carrières respectives totalement à l’opposé l’une de l’autre.

 

Résultat : le livre manque de contrastes et de profondeur. La petite secrétaire est peut-être le personnage le plus intéressant du roman, malheureusement dans l’épilogue, rien ne se passe comme on aurait (presque) pu le croire. Rien ne change, c’est le statu quo, les protagonistes n’évoluent pas, portant un coup fatal à l’ennui ressenti à la lecture de ce roman pondu par Jacques Expert.

 

L’auteur a essayé de se mettre dans la peau à la fois d’un tueur en série et du commissaire ; la sauce ne prend pas malheureusement ! L’ensemble manque de crédibilité et j’ai du me forcer pour terminer La théorie des six. Il faut avouer que l’intrigue, il n’y a pas grand chose de palpitant. J’ai assez vite découvert les 5ème et 6ème cibles, dommage ! Trop prévisible ! Pour un thriller, un minimum de suspens, d’angoisse, où l’on retient son souffle, redoutant de lire l’impensable, est tout de même appréciable, en règle générale. Ici, je suis restée sur ma faim !

 

Bref : un roman qui s’annonçait intéressant et qui a été refermé sur une note de franche déception après de longues pages d’ennui (et pourtant il n’y en a que 248 !).

 

Merci qui ? Merci à Livraddict et au Livre de Poche pour l’envoi de ce livre qui, s’il n’a pas répondu à mes attentes, a au moins satisfait ma curiosité sur cette théorie des six degrés de séparation…

 

livraddict small  livre de poche logo

 

 

 



Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

novembre 2010
L Ma Me J V S D
« oct   déc »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres