Dans les bois, de Harlan Coben

dans les bois

Eté 1985, New Jersey. Paul Copeland est animateur d’un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, il abandonne quelques heures son poste. Quatre jeunes en profitent pour s’éclipser, dont sa sœur, Camille. On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés. On attribuera leur mort à un tueur en série qui sévissait dans la région. Vingt ans plus tard. Paul est devenu procureur. Alors qu’il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnaît formellement Gil ferez, un des disparus. Pourquoi les parents de Gil s’obstinent-ils à nier son identité? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aujourd’hui? Bien décidé à faire la lumière sur le drame qui n’a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit…  

 

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman de Harlan Coben, après une grosse cure… Il faut dire que j’avais adoré Ne le dis à personne, lu après le film de Guillaume Canet (film qui m’a réconcilié avec ce jeune homme que je ne supportais pas jusqu’alors, et que je recommande chaudement).Et là, hop ! il dormait tranquillement dans ma PAL, et après avoir lu Un tueur si proche d’Ann Rule, j’avais envie de me frotter à nouveau à un thriller… histoire de moins flipper ? emoticone

 

Autant vous le dire tout de suite, j’ai passé un bon moment avec Dans les bois. Harlan Coben a écrit là encore un thriller bien efficace, qui a le chic de nous embarquer, de nous balader à droite,  à gauche, sur diverses pistes, avec comme d’habitude des personnages hantés par leur passé.

 

Ce que j’aime chez Coben, en dehors d’une intrigue bien ficelée, ce sont justement ses personnages : tout en nuances, avec des parts d’ombre très humaines, des petites lâchetés, des grains de folie. La vérité se fait jour petit à petit, de façon plutôt jouissive pour le lecteur. Tout s’emboîte parfaitement, un vrai puzzle où chaque élément -protagonistes, scénario- trouve sa place au fur et à mesure. L’écriture de Harlan Coben n’a rien de révolutionnaire, mais glisse, fluide, et efficace… ça se lit vite, porté par une histoire à laquelle on se prend très rapidement.

 

Bref, un bon moment de lecture, avec un serial killer mais où vous ne trouverez pas de scènes gores.

 

Le petit plus : le livre est rythmé par la musique qu’écoutent les différents acteurs de ce roman à suspens… de quoi se constituer une play-list pour ceux qui ont envie, et pourquoi pas d’écouter les morceaux tout en lisant pour partager encore plus leurs états d’esprit !

 

 6/65  logo summer pal challenge #3 logo challenge serial killers

 

25 commentaires à “Dans les bois, de Harlan Coben”


1 2 3
  1. 0 Livraison 23 juin 2010 à 13:46

    Depuis que j’ai vu Harlan Coben à la télé (sur le net, en fait, mais ne chicanons pas), dans la Grande Librairie (je crois), je me suis promis de le lire. Oui, bon, je tarde, je tarde… Mais j’ai une PAL qui est très prenante… Bref, tu ne fais que me conforter dans cette idée, alors je vais devoir en toucher un mot à ma PAL, voila.

  2. 1 flof13 23 juin 2010 à 15:49

    @ Tachas : je suis ravie que ça t’ait autant plu !!! J’espérais taper dans le 1000, et apparemment c’est le cas ! chouette !!

    @ Livraison : C’est vrai, jamais lu ? Je te recommande Ne le dis à personne, qui est vraiment bien, et si tu as vu le film, ce n’est pas gênant, même si c’est mieux de lire d’abord et de voir ensuite (enfin pour moi)… Tu me diras ce que ta PAL t’a répondu, ok ? ;)

  3. 2 Véro 24 juin 2010 à 7:40

    Ne le dis à personne est dans ma « PAL d’été » et je sens que je vais me régaler ! Dis donc, t’enchaînes les LC !

  4. 3 Alcapone 24 juin 2010 à 18:20

    Je n’ai jamais lu Coben, mais tu as su me convaincre. En plus, j’aime beaucoup ton petit plus sur la proposition de découvrir le livre en musique. Bien vu +++ Et de 3 pour le challenge!

    PS : je n’ai pas vu de post de ton commentaire sur Livres à cent à l’heure. As-tu posté un message ou non? Merci de me dire. Je crois que j’ai des problèmes avec Blogger en ce moment!

  5. 4 flof13 24 juin 2010 à 21:21

    @ Véro : ah, j’attends alors ton avis avec impatience !! Oui, j’enchaîne les LC mais certains bouquins sont vraiment courts donc ça va !

    @ AlCapone : tant mieux, tant mieux !! Coben est une valeur sûre du thriller… et il me semble bien que j’ai posté un com’ sur ton blog pour annoncer ce billet…

  6. 5 Alcapone 25 juin 2010 à 6:53

    Je ne retrouve pas ton post mais ta référence est rajoutée sur Livres à cent à l’Heure.

  7. 6 flof13 25 juin 2010 à 16:16

    OK ! merci… attends-toi à d’autres billets, je traverse une période « thrillers » ! ;)

  8. 7 Livraison 26 juin 2010 à 21:57

    Il semblerait que ma PAL soit d’accord pour que, lors de ma prochaine visite à la librairie (où je dois récupérer des livres commandés, même pas honte), je tente de me procurer « Ne le dis à personne ». Je l’ai noté dans mon carnet vert, c’est presque comme si je l’avais acheté :D
    (je pense avoir vu le film, suis même pas sûre :$ …)

  9. 8 flof13 26 juin 2010 à 22:46

    youpi !!! ta PAL est vraiment sympa avec toi, je trouve !! la mienne fait la tronche, je l’ai mise au régime ! ;)

  10. 9 Irrégulière 28 juin 2010 à 9:31

    J’aime beaucoup Coben, mais pour l’instant je n’ai lu que la série des Bolitar. Peut-être que je me lancerai dans les autres cet été, mais ils ont l’air beaucoup plus sombre…

1 2 3

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres