Dans les bois, de Harlan Coben

dans les bois

Eté 1985, New Jersey. Paul Copeland est animateur d’un camp de vacances à la lisière des bois. Une nuit, il abandonne quelques heures son poste. Quatre jeunes en profitent pour s’éclipser, dont sa sœur, Camille. On ne les reverra plus. Seuls deux corps seront retrouvés. On attribuera leur mort à un tueur en série qui sévissait dans la région. Vingt ans plus tard. Paul est devenu procureur. Alors qu’il plaide dans une affaire de viol, il est appelé à identifier un corps. Stupéfait, il reconnaît formellement Gil ferez, un des disparus. Pourquoi les parents de Gil s’obstinent-ils à nier son identité? Et si Gil a été en vie tout ce temps, se pourrait-il que Camille le soit aujourd’hui? Bien décidé à faire la lumière sur le drame qui n’a jamais cessé de le ronger, Paul va replonger dans les souvenirs de cette terrible nuit…  

 

Ca faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman de Harlan Coben, après une grosse cure… Il faut dire que j’avais adoré Ne le dis à personne, lu après le film de Guillaume Canet (film qui m’a réconcilié avec ce jeune homme que je ne supportais pas jusqu’alors, et que je recommande chaudement).Et là, hop ! il dormait tranquillement dans ma PAL, et après avoir lu Un tueur si proche d’Ann Rule, j’avais envie de me frotter à nouveau à un thriller… histoire de moins flipper ? emoticone

 

Autant vous le dire tout de suite, j’ai passé un bon moment avec Dans les bois. Harlan Coben a écrit là encore un thriller bien efficace, qui a le chic de nous embarquer, de nous balader à droite,  à gauche, sur diverses pistes, avec comme d’habitude des personnages hantés par leur passé.

 

Ce que j’aime chez Coben, en dehors d’une intrigue bien ficelée, ce sont justement ses personnages : tout en nuances, avec des parts d’ombre très humaines, des petites lâchetés, des grains de folie. La vérité se fait jour petit à petit, de façon plutôt jouissive pour le lecteur. Tout s’emboîte parfaitement, un vrai puzzle où chaque élément -protagonistes, scénario- trouve sa place au fur et à mesure. L’écriture de Harlan Coben n’a rien de révolutionnaire, mais glisse, fluide, et efficace… ça se lit vite, porté par une histoire à laquelle on se prend très rapidement.

 

Bref, un bon moment de lecture, avec un serial killer mais où vous ne trouverez pas de scènes gores.

 

Le petit plus : le livre est rythmé par la musique qu’écoutent les différents acteurs de ce roman à suspens… de quoi se constituer une play-list pour ceux qui ont envie, et pourquoi pas d’écouter les morceaux tout en lisant pour partager encore plus leurs états d’esprit !

 

 6/65  logo summer pal challenge #3 logo challenge serial killers

 

25 commentaires à “Dans les bois, de Harlan Coben”


1 2 3
  1. 0 Marionnette 21 juin 2010 à 9:14

    Je n’ai encore jamais lu de Coben mais j’ai bien l’intention de lire Ne le dis a personne et Dans les bois :)

  2. 1 flof13 21 juin 2010 à 9:33

    Je pense que tu ne le regretteras pas… Ne le dis à personne en plus peut se lire même si on a vu le film, la fin est différente, et du coup le suspens n’est pas gâché…

  3. 2 Erato 21 juin 2010 à 10:52

    Il me tente bien … Je n’ai lu que Ne le dis à personne de Harlan Coben, et j’ai bien aimé. Je vais le noter ^^

  4. 3 Frankie 21 juin 2010 à 11:02

    J’ai arrêté de lire Coben à un moment, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs ! :D J’aimais beaucoup ses premiers livres mais sans doute que c’était un peu gentil parfois et que je me suis lassée ! Mais, je suis certaine, et tu me le prouves, que ça reste une lecture agréable.

  5. 4 flof13 21 juin 2010 à 11:12

    @ Erato : et de 2 pour ta LAL aujourd’hui ! ;)

    @ Frankie : je ne dirais pas que c’est gentil, mais moins violent que d’autres, comme Chattam où il y a tout de même des choses quasi insoutenables. Et puis, chez Coben, il y a vraiment l’importance du passé qui resurgit… Il faut les lire espacés les uns des autres pour ne pas se lasser.

  6. 5 mallou 21 juin 2010 à 15:11

    Je le note celui là, je ne l’ai pas lu. Et comme j’aime l’auteur et que ton avis est enthousiaste, ce serait dommage de passer à côté :)
    (Faudra que tu tentes un autre Ann Rule, je me répète mais tous ces livres sont excellent !)

  7. 6 flof13 21 juin 2010 à 19:54

    J’en suis ravie, Mallou… Et oui, je tenterai un autre Ann Rule… quand j’aurais fait baisser un peu ma PAL ;)

  8. 7 Cath 21 juin 2010 à 20:23

    Après ne le dis à personne, je prévois justement de lire celui-ci…
    Affaire à suivre !

  9. 8 flof13 21 juin 2010 à 21:33

    N’oublie pas me prévenir quand tu auras écrit ton billet !! j’irai le lire avec plaisir…

  10. 9 Natacha 23 juin 2010 à 11:03

    Merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci merci !!
    Je suis HEUREUSEEEEE : Les magnets d’Elvis sont splendides !!! J’ai hurlé de joie !! En plus j’adore les magnets !!!!
    Merci aussi pour les dvds !!! Tu as tapé très fort en plus d’être fan de Marilyn je voue un culte à Monsieur Depp (et c’est un des rares films que je n’ai pas vu !! merciiii encore)
    Les romans tu pouvais pas faire mieux : je suis aux anges !! =) en plus les couvertures sont magnifiques ! Il me tarde de les ouvrir !!
    Merci pour le livre de recettes !! Ma mère étant chef cuisinière, j’aime beaucoup cuisiné, d’autant plus qu’en aout je m’envole pour New York ! (je t’enverrais une carte, comme ca la boucle du swap american sixties sera fermé !!)
    Les mots me manquent pour te remercier !!
    Merci encore ! A très bientot sur Nancy pourquoi pas !! =)

1 2 3

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

juin 2010
L Ma Me J V S D
« mai   juil »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres