L’Epouvantail, de Michael Connelly

l'épouvantail

Viré du L.A. Times, le journaliste Jack McEvoy hésite entre le dégoût et la rage. Mais c’est la fierté qui finalement l’emporte : dans les quinze jours qu’il lui reste, il compte mener une enquête qui lui vaudra ? excusez du peu – le prix Pulitzer. Et les pontes de la direction n’auront plus que leurs yeux pour pleurer.

 

Son temps est compté, et a priori l’histoire d’Alonzo Winslow, un dealer meurtrier de 16 ans, n’a rien de prometteur : le gamin a avoué. Mais dans des conditions pour le moins douteuses…

 

J’étais très impatiente de retrouver Jack McEvoy, le héros des l’excellent roman Le Poète. On le retrouve ici dans son univers professionnel, où le tout numérique et l’audiovisuel dominent presque totalement les medias et signent la lente agonie de la presse papier. C’est ce monde numérique qui est la cause du licenciement économique de Jack du Los Angeles Times où il travaille depuis des années. Mais, c’est lui aussi qui sert admirablement les sombres desseins d’un serial killer très intelligent, et jusque là passé inaperçu, sur lequel le journaliste va tomber par hasard.

 

 

On suit parallèlement le parcours de McEvoy qui se débat avec son enquête avec pour objectif le prix Pulitzer, sur fond de compétitions entre collègues, medias et autres turpitudes, et celui de Carver, dont on sait tout de suite qu’il est le tueur en série de l’histoire.

 

 

Dans L’Epouvantail, c’est le jeu du chat et de la souris qui importe, entre les méchants et les gentils -car Jack a retrouvé Rachel Walling, l’agent spécial du FBI dont il était tombé amoureux dans Le Poète, et qu’on avait pu croiser aux côtés de Harry Bosch dans Echo Park. C’est intelligence contre intelligence, tueur contre profiler et scribouillard ; une partie où la balance semble pencher d’un côté puis de l’autre perpétuellement, et où plane l’ombre du Poète… Le livre qu’a écrit McEvoy à la suite de cette affaire est un des livres de chevet du tueur en série !

 

 

Connelly fait de l’habileté féroce de Carver, face à un journaliste dépassé par la technologie -celle-là même qui lui a fait un siège éjectable sur mesure-, une des caractéristiques bien connue des amateurs de romans où sévissent ces êtres si mystérieux, ces psychopathes de masse, dont on pourrait pour le coup se lasser. Heureusement, l’auteur a su éviter l’écueil de personnages manichéens ; d’ailleurs il n’épargne nullement ni le journaliste, ni l’ancienne profileuse, pas plus que l’épouvantail, piégé par le détail qui tue…

 

 

Bref, un policier bien ficelé, certes plutôt classique, mais intéressant de par son aspect sociétal, qui évite assez habilement la psychologie de bazar… Un moment de lecture sympathique, mais qui n’est pas à la hauteur des précédentes aventures de Jack McEvoy, dans Le Poète.

 

 

Le petit plus : A genoux, où Rachel Walling est « enfin » seule, se trouve dans ma PAL : à suivre !

 

Le petit plus du plus : Place est faite ici à une héroïne amoureuse, mais pas soumise, qui affronte courageusement chaque épreuve qui se présente à elle, prenant ses responsabilités sans plonger en catatonie : elle préfère prendre du bon temps à la place, sans se lamenter ! Vous avez bien compris à qui je la compare ? Non ? Alors, regardez le petit logo à la fin de mon billet !

 

 

Merci qui ? Merci à Babelio, dans le cadre de son opération Masse Critique, et aux éditions du Seuil pour m’avoir donné la possibilité de lire ce dernier opus de Michael Connelly.

 

L\'épouvantail par Michael Connelly

L’épouvantail

L\'épouvantail

Michael Connelly

Critiques et infos sur Babelio.com 

logo seuil policiers

logo challenge serial killers

# 8 challenge héroïne  1/2

 

12 commentaires à “L’Epouvantail, de Michael Connelly”


1 2
  1. 0 Val 20 juin 2010 à 18:02

    Je viens de finir L’épouvantail et ma chronique. J’ai vraiment été emballée !

  2. 1 flof13 20 juin 2010 à 18:04

    Chouette ! je vais aller lire ça tout de suite…

1 2

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

mai 2010
L Ma Me J V S D
« avr   juin »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres