• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 28 mars 2010

Archives pour 28 mars, 2010

Challenge On veut de l’héroïne !!!

livres flous

 

Je vous entends déjà !!! Quoi ? Tu t’es lancée dans un nouveau challenge ! Mais tu es folle !!! Avec tous ceux auxquels tu es déjà inscrite… Oui, oui, je sais, mais celui-ci est particulier… pas de limite de temps, et puis c’est un challenge féminin (je n’emploie pas le mot féministe, trop galvaudé selon moi). Les créatrices de ce défi en ont un peu assez des bouquins où l’héroïne est une cruche, prête à tomber dans les bras du premier beau gosse croisé… Bon, elles avaient en tête une fille bien connue, très maladroite, et qui n’a qu’une envie : mourir pour rester avec son amour âgé de plus de cent ans !! Vous voyez de qui elles veulent parler, je suppose…

 

Bref, il suffit de :

- lire des bouquins avec des héroïnes qui sont fortes, qui ont de la personnalité, du courage, un flingue, des beaux gosses… tout type de littérature confondu.

 

Ou

 

- lire des bouquins qui parlent de drogue (Emma et Pickwick ont le sens des jeux de mots)

- dire en quoi cette héroïne ou cette drogue sont beaucoup mieux que Bella… ou expliquer en quoi elle défonce tout (encore un jeu de mots…)

 

 

 

challenge héroïne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est Noël !!!

surprise

Eh oui, enfin, je mets en ligne mon billet sur le Livraswapp n°2, organisé de main de maître par Héclea sur Livraddict… Il fallait juste que je décharge mon APN, c’est chose faite aujourd’hui ! Ce swap était sur le thème des adaptations au petit et au grand écran, une vraie mine d’or.

 

Pourquoi je l’ai appelé C’est Noël ? Parce que, lorsque j’ai reçu mon colis de Venzo2b alias Laurence, ma swappeuse corse, mes deux derniers loulous étaient à la maison car malades, et sautaient sur place en disant : c’est le cadeau de Noël de Maman !! Bon, ils ont 3 ans et 4 ans et demi, et ils sont à fond Père Noël… Mon petit garçon me demande d’ailleurs encore des Christmas Carolls au moment du coucher, c’est dire !

 

Bref, voilà, le déballage :

le paquet

 

Eh oui, ma swappeuse a vraiment joué au Père Noël, pour preuve les couleurs de la déco intérieure du colis…

 

swap 2

 

Une fois la déco soulevée, ça donne ça… Vous avez remarqué ? l’emballage de Noël ? Les enfants étaient à fond dedans, et se sont mis à chanter Petit papa Noël à ce moment-là !

 

swap livres

 

Une fois ouverts, voici les livres. Très bien choisis, car tous deux sur ma Wish-list !! Bravo !

 

swap dvd

 

La surprise ! Tu es bien tombée, car j’aime bien les films de Polanski, et je n’avais pas vu celui-ci… En plus, tu as fait une folie, une édition collector !!!

 

swap gourmandises

 

Bon, tu as très bien choisi !! J’adore les cookies -les enfants aussi !, le pop-corn (salé ou sucré, j’aime !), et les bonbons à la réglisse (que de vieux souvenirs avec mon grand-père avec qui nous partagions ces douceurs ! merci pour cette séquence tendresse !)

 

swap mp

 

Ma si gentille swappeuse n’a pu résister, et m’a fabriqué pas moins de 8 marque-pages, accompagnés d’une jolie carte de sa région, la Corse, et une lettre à mon intention.

 

 

Merci qui ? Merci donc à la Livraddict Team, et à Laurence qui m’a vraiment gâtée !!!

Le petit plus : C’était mon premier swap et j’ai adoré !!! De mon côté, ma swappée était Anneso, et j’ai adoré préparé son colis… c’est chouette, ces surprises, ce partage… bref, j’ai hâte de recommencer !!

 

livraddict small

Dexter dans de beaux draps, de Jeff Lindsay

Dexter dans de beaux draps

De retour de sa lune de miel à Paris, Dexter se retrouve confronté à une série de cadavres particulièrement mis en scène.

 

Voici donc le quatrième volet du plus célèbre serial killer télévisuel… j’ai nommé Dexter Morgan. Par manque de temps, je ne chroniquerai pas le précédent roman, Les démons de Dexter, meilleur que le number 2, et que je vous recommande.

 

Retour à mon sujet ! Surtout ne lisez pas la quatrième de couverture, car elle dévoile la moitié du livre, et ça c’est vraiment dommage -et moi, j’ai eu le tort de le faire. Je vous ai donc pondu un résumé plus que succint, et j’espère que vous saurez vous en contenter.

 

Ici, moins d’humour noir, plutôt un humour grinçant, comme Dexter qui n’apprécie pas vraiment la nouvelle affaire qui vient d’échouer dans la besace de sa soeur, Deborah. Peut-être aussi parce que Dexter est dans les ennuis jusqu’au cou, qu’il agit en pleine lumière aux côtés de Deb, et qu’il y est si peu habitué, lui, l’homme de la Lune, que le malaise qui l’habite nous gagne aussi. Malaise devant les mises en scène particulièrement macabres de ces cadavres semés aux quatre coins de Miami en moins de temps qu’il vous faut pour dire « serial killer », mais aussi malaise quand les raisons de ces tableaux sinistres nous seront révélées.

 

D’ailleurs, cela renforce le sentiment d’empathie qu’on éprouve pour Dexter, par comparaison avec ce meurtrier très spécial. On a une seule envie : que Dexter l’emporte, que Dex tue ce sale type… Bref, bonjour le malaise ! Mais comme dit un de mes chanteurs préférés dans une de ses chansons, Dominique A pour le citer : il ne faut jamais souhaiter la mort des gens, ce n’est jamais assez méchant. Je respire mal là, j’ai une sale boule au creux de l’estomac, j’ai le coeur au bord des lèvres.

 

Côté personnages, on avance, on avance… Rita, les enfants, Deb, et même Chutsky, tout ce petit monde nous laisse apercevoir des petits bouts de soi bien intéressants qui donnent envie d’ouvrir la suite, quand elle sera publiée chez nous. Tout comme la fin, que forcément je ne vous révèle pas, mais qui laisse apparaître de belles possibilités pour un cinquième opus.

 

En bref, un livre intéressant au niveau sensations, vous l’aurez compris. Un volet sur le fil -du couteau oserai-je dire pour rester dans la veine de Jeff Lindsay- où le lecteur oscille entre malaise, excitation, interrogations et contentement lorsque quelques mystères se font jour…

 

Le petit plus : La saison 4 est terminée chez C+. Ce fut excellent ! J’ai hâte pour la cinquième ! Et, encore une fois, la série n’adapte pas le roman…

 

Merci qui ? Merci à Livraddict et aux éditions Michel Lafon pour m’avoir fait confiance, en m’envoyant gracieusement un exemplaire de ce  thriller très attendu chez moi.

 

dexter

 

 


 

livraddict smalllogo michel lafon


 

Dexter revient ! , de Jeff Lindsay

dexter revient !

Voici notre cher Dexter – expert judiciaire de la police de Miami le jour, tueur en série la nuit – doublement menacé. D’un côté le sergent Doakes, insensible à son apparence de gentleman, traque le « Passager Noir », l’autre moi sanguinaire et justicier de Dexter. De l’autre, un psychopathe particulièrement pervers laisse Dexter sans voix alors que son appétit meurtrier se réveille. Lequel de ces monstres rattrapera l’autre le premier?

 

L’ancien titre de ce livre en VF est : « Le Passager Noir ».

 

 

 

Autant vous prévenir tout de suite, je ne suis pas tout à fait d’accord avec les avis de baba et d’Evertkhorus. J’ai plutôt aimé ce deuxième volet des aventures de mon serial killer préféré. Le petit effort à faire, c’est de se détacher de la série, ce qui n’est pas forcément évident quand on l’a vue et adorée (comme c’est mon cas). Et lire les bouquins en même temps qu’on regarde la série n’est pas la meilleure idée que j’ai eue.

 

M’enfin, j’ai trouvé ce bouquin intéressant, même si j’ai plus apprécié le style de Ce cher Dexter. Car, ici, Dexter peaufine sa couverture de mec bien sous tout rapport, alors même que le sergent Doakes a « reniflé » en lui quelqu’un de pas net et que Dexter le lui rend bien. Et puis, le passé rattrape Doakes, et si Dexter ne peut pas mettre ses talents très particuliers complètement au service du Code de Harry, on assiste au tissage d’une relation particulière -parce que changée- avec sa soeur adoptive Deborah.

 

Alors, certes, la fin est peut-être un peu rapide, mais vous savez comme moi qu’il y a des moments comme ça dans la vie, où le temps semble resté suspendu pour brusquement accélérer et qu’on en reste pantois. Ici, c’est le cas !

 

Un peu moins d’humour noir peut-être aussi, notre anti-héros goûtant moins la plaisanterie que lui valent ses ennuis… Le gros point fort de ce Dexter revient !, c’est les enfants de Rita. Dex adore les mômes, et ceux-là encore plus. Pour ceux qui connaissent la série, ils risquent d’être surpris ! D’autant que de toute façon, à partir de ce volume, la série s’écarte des bouquins pour s’en inspirer plutôt que de les adapter.

 

Bref, un bon moment passé en compagnie d’un tueur en série, et donc d’assumer un gros paradoxe !

 

 

 

 



Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

mars 2010
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres