• Accueil
  • > BD
  • > La Licorne, tome 1 : Le dernier temple d’Asclépios, de Gabella et Jean

La Licorne, tome 1 : Le dernier temple d’Asclépios, de Gabella et Jean

la licorne 1

1565. Plusieurs anatomistes réputés meurent dans des conditions étranges. À Paris, Ambroise Paré, chirurgien du roi en bute aux médecins de la Faculté – qui voient en lui un rustre parvenu – constate le décès de l’un d’eux. En enquêtant, il croise d’inquiétantes créatures et découvre que certaines recherches – que le pouvoir et l’Église cherchent à étouffer – sont en jeu…

 

Avec cet album, attendez-vous à une plongée en plein fantastique teinté d’une pointe d’uchronie. En effet, ici, on découvre Ambroise Paré, chirurgien du Roi, au franc-parler et au savoir-faire incontestable, rejetant ces messieurs de la Faculté, indécrottables ignares selon lui et aux thèses desquels il n’adhère pas. Il se retrouve au coeur d’un sombre complot opposant société secrète et Eglise. L’ésotérisme côtoie la science sans vergogne, comme il se devait en ces temps où la médecine occidentale balbutiait encore pas mal.

 

Cet habile scénario est admirablement servi par un graphisme impeccable aux visages pleins de caractère et expressifs, aux décors, couleurs et lumières très réussis. D’une grande violence -le sang gicle sans état d’âme à de nombreuses reprises et avec un art consommé de ses effets visuels- et sans concession à la pudeur (non, pas de sexe ici !), La Licorne n’est pas à mettre entre toutes les mains : âmes sensibles s’abstenir ! Néanmoins, de légères touches d’humour apportent de quoi reprendre de temps à autre sa respiration dans cette atmosphère étouffante et angoissante. J’ai d’ailleurs apprécié à leur juste valeur les jurons de l’époque.

 

Difficile d’en dire plus sans révéler les tours et détours de l’intrigue, ce qui serait dommage !

 

Pour moi, cette lecture fut un moment passionnant que je pourrais prolonger, ayant dans ma PAL les deux autres volumes qui constituent avec celui-ci la série. Avant cela, je vais un peu digérer, si vous le permettez, car j’ai eu droit à un vrai bain entre obscurantisme et lumière !

 

Merci qui ? Merci à mon Chéri qui m’a offert la série complète lors de la dernière St Valentin !

 

planche licorne

 

challenge BD logo 1/10

 

 

 

 

 

 

11 commentaires à “La Licorne, tome 1 : Le dernier temple d’Asclépios, de Gabella et Jean”


1 2
  1. 0 flof13 21 mar 2010 à 16:10

    ça c’est ben vrai !!!! mdr ! non, sans rire, il a le chic pour m’offrir de chouettes choses, il connaît bien mes goûts, et en plus, sait me faire découvrir des auteurs…

1 2

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

mars 2010
L Ma Me J V S D
« fév   avr »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres