• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 24 février 2010

Archives pour 24 février, 2010

L’Assassin Royal, tome 3 : La Nef du Crépuscule, de Robin Hobb

la nef du crépuscule

Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l’envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les pirates rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l’ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n’est plus qu’un théâtre d’intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d’entreprendre une quête insensée : aller trouver les anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres…

 

Ah, que c’est formidable de lire une telle épopée fantasy ! Je suis prise dans la vague, et pour tout vous avouer, j’en suis déjà au sixième volume… Accro, totalement accro !! Je me rappelle que j’avais dévoré Les Aventuriers de la Mer du même auteur, mais là… L’Assassin Royal la surclasse aisément ! ou peut-être est-ce parce que je ne dépend pas de la bibliothèque, que j’ai nombre de volumes dans MA bibli à moi !

 

Bref, les personnages sont magnifiques, de contrastes, de faiblesses, de richesses, de beauté, de laideur, de dévouement, de lâcheté, de courage… Plus on avance, et plus ils se découvrent, tout comme les intrigues qui règnent en maîtres semble t-il à Castelcerf.  La magie, présente certes, n’est pas au coeur de tout, non, je crois vraiment que Robin Hobb s’en sert un peu comme d’un prétexte, et en même temps, elle a si bien construit son univers que celle-ci a son importance (bon, je peux le dire, on le découvre au fil de la série !).

 

Je peux donc dire que je me suis laissée emportée par ce souffle épique, formidable d’aventures, de relations humaines tissées avec adresse et qui, au fur et à mesure, tracent le chemin à la grande histoire de cette saga. Du pur bonheur ! C’est si bien fait, qu’on ne s’en rend compte pas vraiment compte, et puis tout s’agence petit à petit comme un énorme puzzle. Du grand art !

 

Le petit plus : Et hop ! à nouveau, je pose une petite balise dans mon Challenge Livraddict… Et je pense que les prochains tomes donneront lieu à une chronique plus « globale ».

Challenge Livraddict 2010

 

 

 

 

 

 

 

L’Assassin Royal, tome 2 : L’Assassin du Roi, de Robin Hobb

l'assassin du roi

Au château de Castelcerf le roi Subtil Loinvoyant règne sur les Six Duchés ; il est aidé dans sa lourde tâche par son fils Chevalerie qui comme son père et tous les nobles du royaume porte le nom de la qualité que ses parents espéraient le voir développer. Ainsi le frère du Roi-servant s’appelle t’il Vérité et leur demi-frère, né d’un second lit, Royal.

 

Suite à une aventure restée inconnue de tous, Chevalerie donne à la lignée un nouveau descendant : un bâtard, dont la simple existence va bouleverser le fragile équilibre qu’avait établi le roi pour contrôler ses turbulents fils. Ce héros malgré lui, nommé Fitz, voit son avenir s’assombrir au fil du temps. Alors que les autres enfants ont déjà leur place à la cour et dans ses intrigues, lui devra la mériter et servir la couronne en devenant ce que personne ne voulait être : l’Assassin royal. Au service de son roi il apprendra les poisons, le meurtre et la trahison…

 

Que dire sinon que j’ai tant aimé… voir grandir FitzChevalerie, suivre ses aventures, ses désillusions, découvrir avec lui les Six-Duchés, ses pièges, ses beautés sauvages aussi, partager avec lui et Vérité ainsi que les habitants des Côtes de Cerf leur désespoir face aux Pirates Rouges… Je me suis mise à détester Royal, à chercher à démêler les fils de l’intrigue, me posant les mêmes questions qu’Umbre et les autres…

 

Voici une formidable saga, faite de trahisons, de stratégies, d’amours, d’amitiés, de pièges… bref une grande série épique, comme je les aime, à la sauce Fantasy. Nul doute pour moi que Robin Hobb a eu de l’inspiration en écrivant l’histoire des Six-Duchés ! La forme qu’elle a choisie des mémoires de Fitz ne fait que nous en rendre plus proche, de ce héros si humain, et de nous l’attacher, un peu comme le petit garçon puis l’adolescent qu’il devient.

 

J’avais lu des avis de blogolecteurs, pour qui le deuxième tome était un peu en dessous du premier, voire ennuyeux… Eh bien, moi, j’ai dévoré les lignes, avec un plaisir ineffable de pénétrer dans l’univers riche qu’a su créer l’auteur. Lorsque j’ai reposé le livre, qu’ai-je fait ? J’ai ouvert le suivant !!!

 

Le petit plus : Et hop ! J’avance à grand pas dans mon Challenge Livraddict, et avec joie !!!

 

Challenge Livraddict 2010

 

 

 

 

 

 



Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres