Le loup dans la bergerie, de Gunnar Staalesen

le loup dans la bergerie

 

Varg Veum, ancien salarié à la protection de l’enfance de la ville de Bergen en Norvège, est devenu détective privé après avoir été remercié pour avoir eu la main lourde sur un type qui prostituait une gosse en perdition. Les affaires ne vont pas fort. La police officielle ne l’aime pas. Divorcé, il refuse toutes les affaires sentimentales et s’en console à l’aquavit.

 

Jusqu’au jour où un avocat de renom lui demande de suivre son épouse pour un constat d’adultère. Ce que Veum refuse, il l’accepte le lendemain quand un autre homme se présente avec le même portrait de femme en lui demandant de retrouver sa sœur perdue de vue…

 

Grande fan de Jo Nesbo, j’ai décidé d’aborder un autre auteur de polar norvégien. J’avoue que je tendais un peu le dos, tant j’aime le héros de Nesbo, j’ai nommé Harry Hole. J’avais tort. Varg Veum n’a pas grand chose à voir avec mon flic norvégien préféré, mais j’ai craqué. Tout d’abord, parce que le roman est plein d’humour, noir, caustique, truffé de jeux de mots… J’ai souri plus d’une fois, avec délice. Et puis, ce détective, on ne peut que l’apprécier, grand défenseur des enfants, lui qui ne sait pas s’y prendre avec son jeune fils.

 

Ensuite, l’intrigue m’a bien embarquée, je me suis faite balader à droite, à gauche, tout comme Varg Veum, quasiment jusqu’au bout. Enfin, le contexte. On est à Bergen, et on plonge dans les bas-fonds. Nous, qui sommes bercés par l’image idyllique des sociétés nordiques qu’on nous vante à la télé… Et la chute est assez vertigineuse. C’est du sale, du cru quelquefois, du pourri… ça ne sent pas très bon, tout ça.

 

Oserai-je vous parler de la fin ? Non, je vais trop en dire sinon… J’ajouterai seulement que Le loup dans la bergerie est le premier roman de Staalesen, paru en 1977. Mais un livre bien ancré dans la réalité de l’époque, avec un héros de son époque également, un peu dans la lignée des Nestor Burma…

 

Le petit plus : une halte en Norvège lors de mon Tour du Monde. Et deux autres romans -la suite des aventures de Varg Veum- dans ma PAL… vous en entendrez donc encore parler !

 

bergen 2

tour du monde

 

 

 

 

4 commentaires à “Le loup dans la bergerie, de Gunnar Staalesen”


  1. 0 Véro 8 fév 2010 à 20:04

    Bon celui-là me tente moins que le Connelly …

  2. 1 flof13 9 fév 2010 à 9:47

    J’ai bien aimé, c’est vrai, mais j’aime plus Connelly !!!

  3. 2 bambi_slaughter 4 mar 2010 à 11:21

    J’ai décidé de me mettre plus sérieusement au polar nordique et celui là est dans ma LAL (mais je pense que ce n’est pas ce titre …). Enfin, je me rends compte que les scandinaves font vraiment de très bon polar et roman.

  4. 3 flof13 4 mar 2010 à 11:39

    Ah oui, je suis bien d’accord avec toi. Un de mes chouchous, c’est Jo Nesbo, un norvégien. Indridason, c’est très bon aussi… J’ai fait des chroniques, va voir dans la catégorie « roman noir » et « littérature étrangère », tu tomberas forcément dessus !

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres