Le Poète, de Michael Connelly

le poète

Le policier Sean McEvoy est retrouvé mort dans sa voiture. Chargé d’une affaire de meurtre abominable, son enquête n’avançait pas. Lorsqu’il apprend le suicide de son frère, Jack, son jumeau, journaliste de faits divers, refuse d’y croire. En cherchant à comprendre, il découvre d’autres cas de policiers apparemment poussés au suicide par des meurtres non résolus. Tous ont été retrouvés avec, à leur côté, des lettres d’adieu composées d’extraits de poèmes d’Edgar Poe. Un effrayant tableau d’ensemble commence à se dessiner. Jack fait pression sur les agents du FBI pour qu’une enquête soit ouverte sur ces suicides en série.

 

En bref : j’ai adoré !

 

En long, en large et en travers : J’ai été baladée du début à la fin de ce polar américain. J’ai particulièrement aimé les deux récits parallèles : celui de Jack McEvoy, journaliste qui nous raconte « son » enquête sur les traces de son frère, flic et présumé suicidé, et celui de Gladden, méchant individu qui lorgne les petits enfants. Alors, oui, c’est rude. Ca parle de pédophilie, de meurtres ignobles et violents. Mais c’est aussi un vrai bon roman policier, dans lequel les personnages sont tracés avec justesse, et l’intrigue bien ficelée, comme on dit. Pour preuve, j’ai du revenir à plusieurs reprises sur les convictions que je m’étais forgées… Je n’en dis pas plus, parce que je ne veux pas révéler trop de l’intrigue… En tout cas, ça me donne bien envie de lire d’autres oeuvres du même Connelly !

 

Le petit plus : les poèmes d’Edgar Allan Poe qui ajoutent à l’ambiance déjà bien noire. Et la fin aussi, qui laisse quelques petites choses en suspens, comme dans la vie, où tout ne se règle pas par miracle.

 

9 commentaires à “Le Poète, de Michael Connelly”


  1. 0 Lelf 5 fév 2010 à 11:55

    Dans la liste que ma belle-mère avait faite pour Noël, je l’ai choisi direct en voyant que Poe était évoqué ^^
    Ravie de voir que mon geste impulsif sur un détail lui aura permis de se retrouver avec un aussi bon roman.

    J’aime quand tu dis que tu es revenue sur tes convictions. C’est la marque des excellents bouquins. Du coup ça m’intrigue encore plus ;)

  2. 1 MyaRosa 5 fév 2010 à 11:59

    Olala, je sens qu’il va me plaire! :)
    On me l’a offert il y a déjà très longtemps mais il traine toujours dans ma PAL.

  3. 2 flof13 5 fév 2010 à 12:31

    @ Lelf : c’est chouette, ça de se faire piéger par un bouquin, moi j’adore ! J’espère qu’il a plu à ta belle-mère…

    @ MyaRosa : jette-toi dessus, tu ne regretteras pas !

  4. 3 Nelfe 5 fév 2010 à 14:13

    Connelly est un auteur qu’aime beaucoup Mr K (mon Mr Nelfe ^^). Il a fait une critique de ce « Poète » si ça te tente, c’est là: http://cafardsathome.canalblog.com/archives/2009/05/05/13625384.html

  5. 4 Anneso 5 fév 2010 à 15:05

    je ne connais pas cet auteur, mais tu m’a donné envie de me ruer chez mon libraire… du calme anne sophie, du calme : ta PAL déborde déjà ;)

  6. 5 Véro 5 fév 2010 à 20:55

    Oh mais dis donc toi, tu vas vite retourner bosser avant de faire exploser ma LAL ! Vous êtes en vacances quand ?

  7. 6 flof13 5 fév 2010 à 22:36

    @ Anneso : il faut bien se faire plaisir de temps en temps, non ? et puis peut-être que tu peux emprunter en bibli ? Moi, impossible… Alors je te dis pas, les tentations auxquelles je ne sais pas résister !!

    @ Véro : Les vacances, c’est le 12 février au soir, alors je te dis pas, comment je vais faire exploser ta LAL pendant ces 15 jours !!! mdr ! Et toi ??

  8. 7 Val 8 fév 2010 à 9:27

    C’est un de mes préférés de Connelly

  9. 8 flof13 8 fév 2010 à 11:54

    J’en ai d’autres dans ma PAL, avis à suivre !!

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

février 2010
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres