• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Archives pour janvier 2010


123456...8

Le Codex Angélique, tome 2 : Lisa, de Thierry Gloris et Mickaël Bourgoin

 

lisa

« Traumatisé et blessé dans l’incident survenu lors de la tentative de réanimation de sa mère, Thomas est enfermé dans l’asile Sainte-Anne. Il y subit des soins très particuliers : hypnose, électrochocs et psychanalyse, menée par le célèbre docteur Freud lui-même. À l’extérieur, la police continue son enquête sur les meurtres du Croc’cœur tandis que l’auteur du « Codex angélique » entre en scène… »

 

Je suis littéralement sous le charme ! Les dessins sont vraiment magnifiques, les couleurs (pour en parler), j’adore. Les dialogues sont toujours aussi savoureux… J’ai l’impression d’être plongée dans l’ambiance de cette Belle Epoque, où l’absinthe coulait à flots en secret, et où les bordels abritaient les pires secrets…sans parler des grandes maisons bourgeoises.

 

Cette fois-ci, on est immergé dans l’univers de la folie, et de ses traitements (l’horreur !). On croise des personnages célèbres comme Sigmund Freud (vous, je ne sais pas, mais moi, j’avais adoré l’étudier en terminale -il y a des lustres !). Et on glisse à nouveau vers l’ésotérisme, la métaphysique…

 

Les personnages sont toujours auss mystérieux, attachants pour certains (j’adore l’Inspecteur Pujol). L’intrigue avance pas à pas… Le scénariste sait ne pas dévoiler toutes ses cartouches, nous emmenant dans les recoins sombres des mystères du Codex Angélique.

 

En conclusion, un travail fantastique de la part des auteur et dessinateur de cette série. J’ai hâte de connaître la suite, ça tombe bien, Chéri me l’a offerte.

 

Le petit plus : un cahier graphique en début de cet album, toujours sympathique de voir le travail en cours…

 

planche lisa

 

Ghost in the Shell, de Mamoru Oshii

ghost in the shell

L’histoire se déroule dans un monde futuriste cyberpunk et nous fait suivre les aventures de Motoko Kusanagi, dite «major», et Batou, deux cyborgs appartenant à une unité spéciale du gouvernement (la section 9, anti-terroriste) qui essaient de capturer le pirate informatique le plus dangereux et insaisissable au monde, connu seulement sous le pseudonyme de Puppet master (« le marionnettiste »).

Cette traque se fait sur un fond de guerre des services avec la section 6, qui s’intéresse elle aussi au Puppet master dans le cadre d’un projet mystérieux, le « projet 2501 ».

 

Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler ciné. Hier soir, ma Coquelicot voulait regarder un film avec ses parents, petit privilège de grande fille. Notre choix s’est porté sur Ghost in the Shell. Ma ptite fleur avait adoré Matrix (ben oui, ma fille de 12 ans ne regarde pas High School Musical, à la maison on est plutôt porté sur un autre style, alors…) et franchement, je n’ai pas regretté d’avoir sorti le DVD qui dormait depuis presque trois ans dans la dvdthèque (je ne vous ai jamais dit qu’en dehors de ma PAL, j’avais une DVDAV -DVD A Voir ? Bien, maintenant, c’est fait). Tout de suite, ça saute aux yeux que les frères Wachosky se sont inspirés de plusieurs scènes de Ghost in the Shell, sans parler du générique (la distribution).

 

Voilà un film d’animation qui pourrait au départ sembler n’être qu’un film d’action, mais qui est bien plus que cela. Philosophique, métaphysique, et portant bien des interrogations des êtres humains. Enfin, vous, je ne sais pas, mais moi oui, et je ne vous dis pas Chéri ! Quand on sait à quel point les Japonais sont branchés robots, ce film ne peut que refléter beaucoup de leurs réflexions à leurs sujets. Saviez-vous que les nippons pensent que les objets ont une âme ? Et que c’est pour ça en grande partie que là-bas, il n’y a pas de problème pour le business de la robotique ?

 

J’ai beaucoup apprécié l’esthétisme de ce film, il est vraiment très beau, aussi bien au niveau de l’animation, des graphismes, des lumières (bravo au directeur de la photographie), les détails sont hallucinants : ce n’est pas de la synthèse, et pourtant il y a une impression de réalisme assez fulgurante. La musique aussi est magnifique : des choeurs traditionnels japonnais accompagnés de percussions qui vous emportent dans de longs plans sur le décor de la ville (d’un côté en décrépitude, de l’autre en construction permanente). Une certaine lenteur se dégage alors, pas gênante pour deux sous. Le décor est posé, la poésie est à l’oeuvre, des regards s’échangent, et nous, on a le cerveau en pleine ébullition.

 

Les protagonistes sont passionnants, surtout le Major. Une cyborg dotée d’un ghost en pleine réflexion sur son existence, sur la réalité de sa vie. L’enquête menée par la Section 9 est intéressante, certes, mais ce sont vraiment les relations entre les personnages, leurs dialogues aussi (Batou et le Major dissertent volontiers de leur condition androïde/humaine) qui font l’intérêt du film.

 

Alors, certes ce sont des choses qu’on a pu déjà voir, lire ou entendre, mais Ghost in the Shell a l’avantage de ne pas donner de réponse tranchée, mais bien de nous laisser libre de continuer à réfléchir encore…

 

Petit plus : je lirai bien les mangas, ça m’a donné envie… A voir si ça parait toujours !

 

Attention : déconseillé au moins de 12 ans.

Je t’aime un peu, beaucoup, à la folie… Tag !

coeur livre

Voici un petit tag plus que chaleureux que Véro vient de me faire l’amitié de m’envoyer :

 

 

tag

 

 

un joli certificat d’amitié, que je suis fière toute rouge d’afficher ici.

C’est mon premier blog, je l’ai consacré à ma grande passion, la lecture, et ce faisant, j’ai découvert beaucoup de personnes sympathiques, chaleureuses, aimant les échanges sur la blogosphère… Je ne pensais pas que ça se passerait comme ça. J’avoue que je pensais que les blogs, ce n’était pas pour moi. Depuis, et surtout grâce à Livraddict, j’ai changé d’avis !

Alors, merci à tous ceux que j’ai rencontrés, pour ces moments de paroles, de débats aussi quelquefois, c’est vraiment chouette !

A mon tour, maintenant de taguer 7 personnes (choix cornellien !) et donc de décerner ce petit certificat à ElJc (merveilleux Père Noël),  Miiiel (qui n’est pas une femme de l’Atlantide), Coquelicot (ma grande fille que j’aime bien plus que d’amitié !), Eleah (j’aime beaucoup son blog gourmand à plus d’un titre !), Marie (qui a su m’embarquer à sa suite et à celle de Véro dans son Tour du Monde, Taliesin (trop fort en DA !) et Baba (qui est vraiment l’as de l’informatique de Livraddict !)… et puis un gros bisous à tous les lecteurs de mon modeste blog, à tous ceux de Livraddict, et Blog-o-Book aussi !

Challenge Lectures d’école

enfant livre

Eh oui, encore un !! Jérôme, sur ce topic de Livraddict, a lancé l’idée de challenge qui est déjà bien parti ! Le principe est de lire des oeuvres faisant partie de la Liste officielle du Ministère de l’Education Nationale pour le Cycle 3 (CE2-CM1-CM2). En tout que Professeur des Ecoles, je ne pouvais qu’y s’inscrire, sinon honte à moi ! Et puis, j’adore partager mes lectures avec mes enfants, mes élèves aussi, et lire tout simplement, alors je ne vais pas avoir à faire beaucoup d’efforts !!

 

Il s’agit de plus de lire 4 oeuvres dans au moins trois catégories. Pour ma part, je lirai (au moins) :

 

- Ma Vallée, de Claude Ponti (catégorie Albums)

La Petite Princesse, de Frances Burnett Hodgson (catégorie Romans)

- Le garçon qui voulait devenir un être humain,  « Le naufrage » (volume 1), de Jørn Riel (catégorie Romans)

- La Belle au Bois Dormant, de Tahar Ben Jelloun (catégorie Contes et Fables)

 

edit : suite à l’indisponibilité de certains titres, je les remplace par :

- Western, de Rosinsky et Van Hamme (catégorie BD)

- Fantastique Maître Renard, de Roald Dahl (catégorie Romans)

 

J’en ai déjà beaucoup lu de cette liste, lors de ma préparation au concours de Professeur des Ecoles… et il y en a que j’avais adoré ! Nul doute que je vais faire encore de belles lectures… N’hésitez pas à venir nous rejoindre !!!

Challenge lectures d'école

 

 

 

 

 

 

 

 

La loi des XII tables, de Corbeyran et Dafili

La loi des 12 tables 1 La loi des 12 tables 2 La loi des 12 tables 3

 

La loi des 12 tables 4

La loi des 12 tables 5

 

 

 

 

 

 

 La loi des 12 tables 6

    

 

 

 

 

 

 

2h24. Vous allez vous dire que décidément, je lis la nuit… eh bien, vous n’avez pas tort ! (pendant ce temps-là, mes quatre loulous dorment et je peux m’adonner à ma passion, je plaide coupable !) Je viens de refermer le 6ème et dernier tome de la bd de Corbeyran et Dafili, La loi des XII tables » et j’ai déjà hâte de lire  Asphodèle , préquelle de ce fabuleux défi qu’ont relevé ces auteur et dessinateur. Ah oui, je ne vous ai pas dit ? Mais la série de La loi des XII tables est sortie à raison d’un volume tous les 2 mois, elle a donc été achevée en un an !

 

L’histoire est celle d’Asphodèle, la plus grande sorcière de tous les temps, qui se retrouvera au centre d’une affaire de meurtres de cénacles et de sorciers à travers toute l’Angleterre… Je n’en dis pas plus,  pour ne pas trop en révéler à ceux qui n’ont pas lu…

 

J’ai littéralement volé de page en page, de vignette en vignette, submergée par une intrigue passionnante, et par un dessin nerveux, des couleurs qui m’ont plongée dans des ambiances magnifiquement travaillées. Chapeau au coloriste, qui a signé là de belles lumières, comme un éclairagiste de théâtre ou un directeur de la photo au cinéma.

 

Corbeyran a su mener son affaire jusqu’au bout : à chaque page, on a envie d’en savoir plus, à la fin de  chaque volume, une seule envie : commencer le suivant…  L’histoire se dévoile petit à petit, sans jamais nous ennuyer, bien au contraire… Les dialogues sont précis, jamais pompeux ni vulgaires, efficaces.  Les dessins, magnifiques décors et personnages, en parfait équilibre avec le scénario et la psychologie des protagonistes, oscillent entre perfection des portraits et des architectures et quasi croquis, le tout rehaussé comme je le disais plus haut de couleurs parfaitement adaptées. Moi qui suis une grande adepte de la bd en noir et blanc, je suis conquise !

 

Dernière vignette, et je me dis : il faut vite que j’aille voir sur le net, s’il y a une suite, car tout y invite !

 

Et merci à Chéri qui m’a offert la série pour la dernière St Valentin… mais quand va t’il m’offrir  Aspodèle  ?

 

PS : Désolée pour la mise en page de ce billet, mais il n’y a rien à faire, ça bug !!!


123456...8

Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

janvier 2010
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Visiteurs

Il y a 2 visiteurs en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres