Angélique, marquise des Anges, d’Anne Golon

Angélique 1

1646. Le château du baron de Sancé menace ruine. Angélique, sa seconde fille, mène une existence à demi sauvage dans les bois et marais du Poitou. L’enfance heureuse d’une petite fée, malgré la misère qui guette, les brigands, la Fronde et ses troubles… Quand son père la fait sortir du couvent de Poitiers, Angélique découvre qu’elle est promise au richissime et inquiétant comte de Peyrac, que l’on dit boiteux et balafré. Pour sauver sa famille de la misère, quel autre choix lui reste-t-il ? Et si le complot ourdi contre le roi, dont elle a été témoin, avait déjà scellé son destin ? En plein XVIIe siècle, une enfant part à la conquête des libertés qui feront d’elle une femme.

 

Et voilà, j’ai replongé dans les aventures d’Angélique ! Mais cette fois-ci, j’ai commencé à acquérir les nouveaux romans, c’est-à-dire qu’Anne Golon a réécrit, augmenté les précédentes éditions… En effet, certains passages avaient disparu, censurés pour certains (en 1964, il était hors de question de parler d’avortement !), et Anne Golon après une grande bataille juridique (on lui refusait ses droits d’auteur je crois) a décidé de s’y remettre… Ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre !

 

Quel plaisir de s’immerger à nouveau dans la vie d’Angélique ! C’était tout de même un vrai pari que d’écrire une saga qui suivrait la vie d’un personnage féminin depuis son enfance jusqu’à la fin… d’ailleurs Anne Golon écrit le tout dernier tome, celui qui n’a jamais vu le jour, et parsème des indices tout au long de sa réécriture des précédents, miam ! Ce premier volume se lit toujours aussi facilement, sans céder à la facilité d’une écriture grossière, au contraire… Jamais pédant, le style d’Anne Golon coule, fluide… Ce que j’adore, bien sûr, c’est le contexte historique, l’auteur ayant fait un beau travail de documentation.  La vie des nobles à l’époque n’était pas rose pour tous !

 

Et puis, le personnage d’Angélique, mais aussi ceux des membres de sa famille, de son entourage, sont savoureux… Anne Golon met en place dans ce premier opus tous les ingrédients, toutes les bases qui feront l’intérêt des suivants. D’ailleurs, j’ai réfléchi à quelque chose, car à l’heure actuelle, la chick-lit connaît un grand succès… Je crois qu’Angélique est une ancêtre des héroïnes de chick-lit, une femme qui veut prendre sa vie en main, à une époque où ce n’était pas si évident…

 

 Le petit plus : les couvertures sont jolies, la mise en page soignées… Et j’espère qu’un jour ma Coquelicot les prendra en main !

 

Le petit clin d’oeil : Cacahuète, j’espère que tu seras moins découragée par ton défi, maintenant !

13 commentaires à “Angélique, marquise des Anges, d’Anne Golon”


1 2
  1. 0 Cacahuète 27 juil 2010 à 12:31

    ça y’estttttt !……
    je l’ai lu !…. il ne m’a pas fallu plus de 3 jours pour arriver à bout !……. et tu sais quoi ?….. ben je regrette de ne pas avoir le deuxième tome sous la main !!!!!!…….. c’est malin !!!! :p

    as tu lu les suivants de cette nouvelle édition ?

    Un grand grand merci à toi ! ;)

  2. 1 flof13 27 juil 2010 à 18:19

    chouette !!! j’ai lu le deuxième, et les deux suivants m’attendent dans ma PAL… et de rien, contente que ça t’ait plu !!

  3. 2 Cécile 29 juil 2010 à 10:27

    Ohhh j’aimerais vraiment les lire !!!

1 2

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

janvier 2010
L Ma Me J V S D
« déc   fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres