Anita Blake 1 : Plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton

plaisirs coupables

Mon nom est Blake, Anita Blake. Les vampires, eux, m’appellent  » l’Exécutrice  » et par égard pour les oreilles les plus chastes, je ne vous dirai pas comment, moi, je les appelle. Ma spécialité, au départ, c’était plutôt les zombies. Je relève les morts à la nuit tombée pour une petite PME. Ce n’est pas toujours très exaltant et mon patron m’exploite honteusement, mais quand on a un vrai don, ce serait idiot de ne pas s’en servir. Tuer des vampires, c’est autre chose, une vieille passion liée à des souvenirs d’enfance. Depuis qu’ils sont officiellement reconnus et ont pignon sur rue, ils se croient tout permis. Certes, il y en a de charmants, voire très sexy, mais il y en a aussi qui abusent. Ceux-là je les élimine. Rien de tel pour garder la forme : ça vous fouette le sang !

 

Laurell K. Hamilton est née en 1963 dans une petite ville de l’Arkansas. Après un passage dans une école religieuse et des études d’anglais et de biologie, elle se tourne vers l’écriture. Son premier livre, Nightseer, un roman de fantasy qu’elle définit comme un mélange de Tolkien et de Howard, paraît en 1992. Dès l’année suivante, elle crée le personnage d’Anita Blake auquel elle consacrera un roman chaque année, écrivant parallèlement des novélisations pour les séries Star Trek et Ravenloft. Sa persévérance finit par payer à la fin des années 90. Portées par un bouche-à-oreille exceptionnel, rééditées, les aventures de sa tueuse de vampires sont aujourd’hui d’énormes best-sellers aux Etats-Unis. Elle savoure son triomphe en famille à Saint Louis dans le Missouri, la ville des exploits de sa chère Anita.

 

Sur mon forum de lecteurs préféré, Livraddict, beaucoup lisent les aventures d’Anita Blake, chasseuse de vampires. Le Challenge Livraddict 2010 était la bonne occasion pour me lancer moi aussi dans cette série prolifique, parce qu’il y a déjà plus de dix tomes ! Et puis, j’ai craqué, et je l’ai déjà lu, quand je vous disais que j’étais une gourmande de livres !!!

 

Tout d’abord, Anita Blake n’a rien à voir avec la saga Twilight, même si Anita est la narratrice de ses propres péripéties, à l’instar de Bella Swann. Anita est une jeune femme, pas une lycéenne, qui a déjà une grande expérience des vampires, goules et autres zombies… Sa vie privée est assez mystérieuse, car elle ne nous la révèle que parcellairement, mais assez pour qu’on ait -pour que j’ai !- envie d’aller plus loin et d’en découvrir encore à son sujet…

 

Dans ce premier opus, elle est engagée par des vampires pour retrouver un serial killer de vampires… Elle, qui est plutôt une chasseuse de vampires et ne les porte pas franchement dans son coeur, se retrouve à mener l’enquête pour leur compte… Elle en apprendra ainsi plus sur elle-même, mais aussi sur le monde vampirique…

 

L’histoire est prenante, je me suis un peu perdue au début dans tous les personnages, car ils arrivent tous assez vite, mais ils sont tous assez tranchants pour qu’on s’y retrouve vite. Le style, c’est drôle, m’a fait penser à un vieux polar des années 50… J’ai eu l’impression plus d’une fois de me retrouver dans un épisode de Mike Hammer à la sauce vampire. C’était sympa, honnêtement… Côté sexe, ben oui, du côté de Twilight on baigne dans la tentation, dans le quasi « politiquement correct », ici c’est presque la même chose… quelques moments qui au départ semblent tourner au torride, mais ne vont jamais bien loin… et je me dis que le passé d’Anita Blake doit y être pour quelque chose, ou ses convictions religieuses (la belle va à la messe, porte une croix -mais seulement pour le travail ?) ???? Mais, l’éducation de Laurell K. Hamilton ne doit pas y être étrangère, tout comme le fait que Stephenie Meyer est mormone ne doit pas l’être pour Twilight.

 

Je vais, je crois, vite me blottir au creux des pages du tome 2 pour percer ces mystères…

6 commentaires à “Anita Blake 1 : Plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton”


  1. 0 Myarosa 25 déc 2009 à 11:38

    J’attends le challenge pour me lancer mais il me tente beaucoup. :)

  2. 1 flof13 25 déc 2009 à 15:49

    Je n’ai pas su résister à la tentation, résultat, j’ai cramé un de mes livres du Challenge… Allez, il ne reste plus longtemps avant qu’il débute, et hop ! je me mets à la suite… Tu me diras ce que tu en penses aussi…

  3. 2 Miiiel 28 déc 2009 à 13:23

    Ca fait aussi penser à la série télé « Buffy » non ? mais je crois que le livre existait avant la série… je ne suis pas sur.

  4. 3 flof13 28 déc 2009 à 14:15

    Il y a un peu de ça, mais en moins ado, ça c’est clair ! C’est franchement plus mûr… Je ne suis pas une fan de Buffy contre les vampires.

  5. 4 bambi_slaughter 4 mar 2010 à 11:17

    J’ai beaucoup entendu parler de cette série et il faut dire que je commence à être bien tentée … Par rapport aux autres séries de bit-lit (par exemple Mercy Thompson, c’est mieux ou pas ? ), j’ai aussi entendu dire qu’après, ça devenait juste un pretexte pour écrire encore et encore des scènes de sexe …

  6. 5 flof13 4 mar 2010 à 11:37

    Mercy, c’est plus soft je dirais… Mais Anita Blake, jusqu’au tome 6, ça reste tranquille au niveau sexe, très franchement. Après, on aime ou aime pas quand ça devient un peu plus hot… Jusqu’au 9, ce n’est tout de même pas pornographique ! Plutôt érotique.

Laisser un commentaire


Lecture en cours

vertige franck thilliez

Calendrier

décembre 2009
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Visiteurs

Il y a 1 visiteur en ligne

Mon blog se nourrit de vos commentaires

Mon blog se nourrit de vos commentaires


Au delà des apparences... |
Les Aixclats du coeur |
crlemansbien |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | .Thought of one evening.
| Jedi PACA
| Poesie et Autres